dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Galileo : l’Allemagne aurait obtenu des garanties pour son (...)

Galileo : l’Allemagne aurait obtenu des garanties pour son industrie

AFP

vendredi 23 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’Allemagne a obtenu de la Commission européenne des garanties concernant la participation de ses industriels au futur système européen de navigation par satellite Galileo, dont Berlin entrave pour l’instant le financement, rapporte vendredi le Handelsblatt. Le Handelsblat cite un document rédigé par l’équipe du commissaire aux Transports Jacques Barrot, qui promet de prendre en compte dans l’attribution des contrats "la compétence industrielle" ainsi que l’important rôle joué par l’Allemagne dans la phase de test et de développement du futur concurrent du GPS américain.

M. Barrot entend par ailleurs diviser le programme en plusieurs segments attribuables sur appels d’offre, assortis de règles de non cumul et d’obligations de sous-traitance, pour garantir une répartition équitable.

Selon la presse, la Commission a identifié six ou sept segments. Chaque entreprise chef de file d’un segment du projet devra sous-traiter 40% des opérations, tandis qu’aucun groupe ne pourra être retenu comme chef de file plus de deux fois.

Berlin menace jusqu’ici de bloquer le financement de Galileo de crainte que ses industriels ne soient défavorisés dans l’attribution des contrats visant à mettre en place le système, notamment au profit du français Thales.

Bruxelles veut faire financer Galileo par le budget communautaire, après que l’industrie privée eut été exclue en juin du financement de la future constellation de 30 satellites. Berlin de son côté préférerait un financement apporté au moins en partie par les seuls gouvernements intéressés à l’Agence spatiale européenne (ESA), mais est isolé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :