mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les propositions des États-Unis sur l’ABM ne correspondent pas à (...)

Les propositions des États-Unis sur l’ABM ne correspondent pas à leurs promesses orales

RIA Novosti

vendredi 23 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les propositions écrites des États-Unis sur le bouclier antimissile américain ne correspondent pas aux promesses orales faites par les responsables américains à Moscou, a déclaré vendredi un diplomate russe.

"Nous avons reçu des propositions écrites. Le premier examen du document a montré que les États-Unis n’avaient pas tenu leur promesse de nous présenter leur position en six semaines. Nos espérances ont été déçues. Ce n’est pas ce qu’on nous a promis oralement lors de la rencontre tenue à Moscou selon la formule 2+2" (entre les ministres russes et américains des Affaires étrangères et de la Défense), a indiqué le diplomate.

Moscou continue d’étudier la réponse écrite des États-Unis à ses propositions d’utiliser ensemble les radars russes de Gabala, en Azerbaïdjan, et d’Armavir (sud de la Russie) au lieu de déployer des éléments du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque, selon la source.

Les États-Unis comptent déployer un radar sur le sol tchèque et dix missiles antimissiles en Pologne en 2011-2012. Selon Washington, le système américain est appelé à détecter et à abattre les missiles visant les États-Unis et l’Europe. Moscou, se sentant menacé, a exprimé à plusieurs reprises son hostilité envers ce projet malgré les tentatives américaines pour rassurer la Russie.

Le 12 octobre dernier, les ministres russes et américains des Affaires étrangères et de la Défense n’avaient pas réussi à s’entendre à ce sujet à Moscou, mais ils avaient convenu de tenir une autre rencontre à Washington dans six mois.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :