lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : Varsovie acceptera de discuter avec Moscou

ABM : Varsovie acceptera de discuter avec Moscou

RIA Novosti

vendredi 23 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement polonais est prêt à discuter avec la Russie du déploiement du bouclier antimissile américain sur son territoire dans le cas si cette discussion s’avère nécessaire, a confié à la correspondante de RIA Novosti le porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères Piotr Paszkowski.

Jeudi dernier, au cours de sa conférence de presse à Bruxelles, le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski s’était dit favorable à "la tenue de consultations avec la Russie sur cette question (ABM)".

"Les paroles prononcées hier par le chef de la diplomatie polonaise attestent son désir d’engager, si besoin est, des négociations sur l’ABM avec la Russie", a fait savoir M. Paszkowski, commentant la déclaration de son ministre des Affaires étrangères.

Cependant, a-t-il ajouté, "il s’agit pour le moment d’une déclaration d’ordre général, car il est prématuré de parler de rencontres et de démarches concrètes".

Le projet américain de déploiement d’éléments du système de défense antimissile (ABM) en Europe prévoit l’implantation d’un radar sur le polygone militaire de Brdy, non loin de Prague (République tchèque), et de

dix missiles sur le territoire polonais.

Washington prétend que ces missiles serviront à intercepter d’éventuels missiles iraniens. Moscou estime, quant à lui, que ces éléments du bouclier antimissile américain feront peser une menace sur la sécurité nationale de la Russie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :