mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : le parlement britannique met en garde contre une nouvelle division de (...)

ABM : le parlement britannique met en garde contre une nouvelle division de l’Europe

RIA Novosti

lundi 26 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le parlement britannique a appelé lundi la communauté internationale à éviter que le déploiement du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque ne divise le continent européen.

"Nous saluons les signaux venant des Etats-Unis, de Russie et des alliés de l’OTAN qui démontrent la possibilité d’un dialogue et d’un compromis sur le bouclier antimissile", lit-on dans un rapport sur les relations russo-britanniques publié par la commission aux affaires étrangères de la Chambre des communes.

"Nous recommandons au gouvernement de chercher à coopérer sur ces projets (relatifs au déploiement du bouclier antimissile en Europe) pour éviter que ces derniers ne deviennent une source de nouvelles tensions en Europe", précise le rapport.

En reconnaissant que le rapprochement entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis contribuait à la dégradation des relations russo-britanniques, les députés ont conseillé au gouvernement de chercher à assainir les relations avec Moscou sans porter atteinte aux relations avec Washington.

Evoquant le délicat dossier du Kosovo, les parlementaires britanniques ont accusé le cabinet d’avoir "sous-estimé" l’opposition de Moscou au plan Ahtisaari tout en estimant que des démarches hâtives pourraient "miner l’autorité du Conseil de sécurité de l’ONU, les relations bilatérales avec la Russie et la très fragile démocratie en Serbie".

S’agissant du rôle joué par la diplomatie russe dans le règlement du conflit au Proche-Orient, les auteurs du rapport ont souligné la nécessité d’établir des contacts avec des représentants modérés du mouvement radical Hamas à l’instar de la Russie.

Les élus britanniques ont par ailleurs recommandé au gouvernement d’encourager la Géorgie "à régler ses conflits intérieurs et à développer des relations plus stables avec la Russie".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :