dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La Chine rejette l’accusation d’attaques informatiques sur des (...)

La Chine rejette l’accusation d’attaques informatiques sur des compagnies britanniques

Xinhua

mardi 4 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La Chine a réfuté mardi les accusations d’"espionnage sur Internet" formulées par certains médias britanniques, les qualifiant de rumeurs "irresponsables".

"Le gouvernement chinois s’oppose toujours à tous les crimes sur Internet, dont les attaques informatiques qui constituent un problème international", a souligné le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang, lors d’une conférence de presse régulière tenue à Beijing.

Il a fait ces remarques en réponse à une question concernant un reportage des médias britanniques, selon lequel des officiels du Service de sécurité intérieure britannique (MI5) ont envoyé des lettres à 300 cadres et directeurs de la sécurité de banques, comptables et entreprises juridiques, les avertissant que le gouvernement chinois était entré grâce à des hackers dans leurs systèmes informatiques et avaient volé des informations confidentielles.

"Nous exprimons notre fort mécontentement. C’est une action très irresponsable", a indiqué Qin, en invoquant le reportage.

Il a noté que la Chine avait introduit des lois pour la protection de la sécurité sur Internet, et que le réseau Internet du pays avait aussi été attaqué par des hackers.

Qin a ajouté que les autorités chinoises et britanniques coopéraient maintenant dans la lutte contre les attaques informatiques et que la Chine espérait une coopération basée sur les réalités et le respect mutuel.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :