mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > ABM : Moscou déçu par les réponses écrites américaines (Lavrov)

ABM : Moscou déçu par les réponses écrites américaines (Lavrov)

RIA Novosti

mercredi 5 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Moscou est déçu par les réponses écrites des Etats-Unis aux initiatives russes concernant l’ABM en Europe, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, répondant mercredi aux questions des journalistes dans une conférence de presse à l’issue d’en entretien à Moscou avec son homologue arménien.

Comme l’a rappelé M. Lavrov, la Russie a attendu six semaines l’exposé écrit des propositions formulées par les Etats-Unis lors des négociations moscovites dans le format "deux plus deux".

"Nous avons finalement reçu le document, mais on constate un sérieux recul par rapport à ce qui nous avait été dit auparavant. Il ne s’agit plus de la présence permanente d’officiers russes sur les futurs sites de la troisième zone de positionnement sur le territoire de la République tchèque et de la Pologne", a poursuivi le chef de la diplomatie russe.

Selon M. Lavrov, désormais il ne s’agit que des visites périodiques, si les autorités tchèques et polonaises les acceptent.

"Il ressort aussi du document que la date d’activation de la troisième zone de positionnement ne sera pas choisie conjointement, mais uniquement par les Etats-Unis sur la base de leur propre analyse de la situation", a-t-il noté.

Cela contredit radicalement l’approche russe, a relevé M. Lavrov.

"Nous sommes persuadés que du moment qu’il s’agit d’un projet conjoint, l’analyse de la situation doit être, elle aussi, collective et associer la Russie, les Etats-Unis et les pays européens intéressés. C’est pourquoi nous sommes franchement déçus de la matérialisation sur le papier d’idées qui semblaient aller dans la bonne direction, nous sommes contrariés par ce document qui n’ajoute rien de nouveau à la situation qui existait avant la rencontre "deux plus deux" à Moscou, a noté le ministre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :