mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le système ABM au menu d’une réunion du Conseil Russie-OTAN

Le système ABM au menu d’une réunion du Conseil Russie-OTAN

RIA Novosti

jeudi 6 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Lors de la réunion du Conseil Russie-OTAN le 7 décembre prochain à Bruxelles, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov évoquera le projet américain de déploiement de la troisième zone de positionnement du système ABM en Europe, a confié à RIA Novosti le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID) Mikhaïl Kamynine.

Au printemps dernier, Washington a annoncé son intention d’implanter dix missiles intercepteurs en Pologne et une station radar du système ABM en République tchèque. Les missiles doivent entrer en service d’ici à 2013. Préoccupée par le désir des Etats-Unis d’installer le système ABM près de ses frontières, la Russie leur a proposé d’utiliser conjointement le radar de Gabala, en Azerbaïdjan, en qualité d’alternative. Cette proposition a été faite à la partie américaine à l’automne dernier lors d’un sommet russo-américain. Six semaines après, Washington a donné une réponse qui, selon M. Lavrov, a déçu la partie russe.

"Nous estimons qu’aujourd’hui et dans un avenir proche, il n’existe pas, pour les Etats-Unis, de menaces nécessitant le déploiement d’éléments du système antimissile en République tchèque et en Pologne", a souligné M. Kamynine.

"En revanche, nous sommes convaincus que cette démarche risque de déstabiliser sérieusement l’équilibre des forces sur le continent européen et de saper la confiance qui s’est formée avec tant de peine après la fin de la guerre froide", a affirmé le diplomate.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :