vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Premier vol de l’UAV à l’énergie solaire

Premier vol de l’UAV à l’énergie solaire

Bulletins-electroniques.com

vendredi 7 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Pour la première fois à Turin, au sein du champ de vol "Eagles" de San Francisco al Campo, a volé le premier démonstrateur technologique d’un UAV (Unmanned Aerial Vehicle, ou drone) à énergie solaire (SESA- Small Electric Solar Unmanned Airplane), réalisé par les chercheurs du Polytechnique de Turin, conduits par le professeur Giulio Romeo. Il a été réalisé avec de faibles revenus, restes du projet Capecon financé par la commission européenne.

Le vol a duré environ 1/2 heure à cause de la basse énergie solaire recevable au sol en cette saison. Mais elle a servi à valider chacune des technologies spécifiques de l’hydravion : cellules solaires, moteur électrique "brushless", contrôle de puissance, transmission sans fils des images vidéo etc.

Le modèle a une ouverture alaire de 7 mètres et pèse 22 kilogrammes. Sur la surface des ailes, deux fins panneaux de cellules solaires en silicium mono cristallin à 21% ont été collés. Des batteries rechargeables pou obtenir la puissance nécessaire au décollage ainsi que pour les vols nocturnes ont en outre été ajoutés. L’hydravion a été équipé d’une thermocaméra et d’une vidéo caméra pour quelques essais préliminaires de télérelèvement.

Le modèle SESA constitue le prototype de démonstration en dimensions réduites de la Plate-forme Heliplat (Hight altitude very long endurance - Unmanned Aerial Vehicle), prochain objectif de l’équipe conduite par Romeo et prévu pour obtenir des configurations aéronautiques à impact environnemental nul, alimenté par l’énergie photovoltaïque, pour des applications scientifiques, télérelèvement et surveillance des frontières.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :