lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Conseil Russie-OTAN : l’élargissement de l’OTAN, l’ABM et (...)

Conseil Russie-OTAN : l’élargissement de l’OTAN, l’ABM et le FCE au programme

RIA Novosti

vendredi 7 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’élargissement de l’OTAN, le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe de l’Est et la suspension par la Russie du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) seront au centre d’une réunion du Conseil Russie-OTAN vendredi à Bruxelles.

La Russie sera représentée par le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Dans une interview accordée jeudi à RIA Novosti, le porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine, a déclaré que l’élargissement de l’OTAN vers l’est constituait un sérieux facteur de provocation qui risquait de susciter de nouveaux clivages en Europe.

"Nous sommes convaincus que le processus d’élargissement de l’OTAN n’a rien à voir avec la modernisation de l’Alliance ou la sécurité en Europe", a-t-il affirmé.

Selon M. Kamynine, le problème de l’élargissement de l’OTAN, surtout dans l’espace postsoviétique, est "très sensible" pour la Russie. "Les projets d’extension de l’OTAN ne peuvent pas ne pas affecter nos relations", a souligné le diplomate.

Le porte-parole de la diplomatie russe a confirmé que Sergueï Lavrov allait nécessairement évoquer le déploiement du bouclier antimissile en Europe de l’Est et la suspension par la Russie de sa participation au traité FCE.

Les Etats-Unis demandent à la République tchèque et à la Pologne d’accueillir sur leur sol des éléments du bouclier antimissile américain pour parer à d’éventuelles attaques venant d’Iran ou de Corée du Nord. Moscou, se sentant menacé, a exprimé à plusieurs reprises son hostilité envers ce projet malgré les tentatives américaines pour rassurer la Russie.

Le 29 novembre dernier, le président russe Vladimir Poutine a entériné une loi fédérale suspendant la participation de la Russie au traité FCE à partir de la nuit du 12 au 13 décembre prochain. La Russie exige que tous les pays membres de l’OTAN ratifient la version adaptée du traité FCE signée en 1999 et l’appliquent strictement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :