mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > La France et l’Italie poursuivent leur coopération dans le domaine (...)

La France et l’Italie poursuivent leur coopération dans le domaine spatial

DGA, Ministère de la Défense

vendredi 7 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Lors du sommet franco-italien de Nice du 30 novembre 2007, les ministres de la Défense français et italien ont signé une lettre d’intention (LoI) pour le lancement d’Athéna-Fidus, un satellite géostationnaire de télécommunications très haut débit (plus de 2 Gigabit/s).

Le projet Athena-Fidus a pour objectif de répondre aux besoins croissants en moyens de télécommunications spatiaux des ministères de la Défense français et italien ainsi qu’aux besoins des acteurs institutionnels de la sécurité de ces pays (sécurité civile, intérieure, etc…).

Le satellite Athena-Fidus s’appuie pour la part française sur une coopération entre la Délégation générale pour l’armement (DGA) et le CNES, et côté italien, entre le Segredifesa (secrétariat général pour la Défense italienne) et l’ASI (agence spatiale italienne). La signature de cette LoI pourrait permettre au CNES, co-maître d’ouvrage du projet avec l’ASI, de lancer la phase de conception au premier semestre 2008, pour une mise en orbite en 2012.

Cette signature s’inscrit dans le prolongement de l’accord de coopération signé par la France et l’Italie mi-2007, pour le développement du satellite de télécommunication militaire Sicral 2 qui doit être mis en orbite d’ici 2011.

Avec Athena-Fidus s’écrit une nouvelle page de la coopération franco-italienne dans le domaine spatial (Hélios II, Cosmo-Skymed, Sicral 2, Athéna, MUSIS), qui contribue à renforcer les capacités européennes dans ce domaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :