jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Intox ? Le Mossad utilise -t-il les informations publiques et légales de (...)

Intox ? Le Mossad utilise -t-il les informations publiques et légales de Facebook en Syrie pour ...infiltrer ?

Youval Barzilaï, IsraelValley.com

dimanche 9 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Facebook réserve bien des surprises. Pratiquement toutes les semaines, les utilisateurs de Facebook se rendent compte que transmettre sans réserve des informations assez confidentielles sur sa propre vie n’est pas toujours recommandable.

Par exemple, à cause de Facebook, déjà des fils et filles de célèbres hommes publics (le fils de l’ex-Premier Ministre)ont éprouvé de la gêne à se retrouver dans la presse PEOPLE. Autre exemple gênant : de plus en plus d’infidélités entre couples sont affichées au grand jour grâce à Facebook !

Il est clair que de plus en plus de Services de Renseignements pensent aussi à utiliser FACEBOOK pour mieux comprendre et éventuellement infiltrer les réseaux sociaux.

La Syrie est un cas très intéressant car il règne dans ce pays un silence profond sur certains milieux.

Ainsi un secret de polichinelle en Israël est en train de devenir de plus en plus public. Les services du Mossad et de simples lecteurs israéliens curieux de savoir ce qui se passe en Syrie utiliseraient de manière tout à fait naturelle les infos et biographies de FACEBOOK en SYRIE.

Selon la presse arabe : “La Syrie a bloqué l’accès au site Internet Facebook, par crainte d’une “infiltration” israélienne via la célèbre plate-forme communautaire, selon des habitants et des médias.

Les habitants de Damas racontent qu’ils n’ont pas pu accéder au site depuis plus de deux semaines. Un journaliste de l’Associated Press a atterri sur une page blanche vendredi.

Les autorités n’ont pu être contactées vendredi, mais selon certaines informations de presse, il s’agit d’empêcher les utilisateurs israéliens d’infiltrer les réseaux sociaux syriens.

Le quotidien libanais “As-Safir” rapporte que Facebook est bloqué depuis le 18 novembre. Selon le journal, les autorités ont pris cette mesure car de nombreux Israéliens accédaient à des groupes syriens”.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :