lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > USA/Vidéos détruites : 2e journée d’audition au Congrès du chef de la (...)

USA/Vidéos détruites : 2e journée d’audition au Congrès du chef de la CIA

AFP

jeudi 13 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le directeur de la CIA Michael Hayden, auditionné mercredi à huis clos au Congrès, a dit ne pas avoir été informé de la destruction d’enregistrements vidéos d’interrogatoires de suspects d’Al-Qaïda en 2005, jusqu’à sa prise de fonction à la tête de l’agence en 2006.

"J’étais conscient de l’existence de ces enregistrements, mais je ne me suis pas vraiment penché dessus jusqu’à ce que je devienne directeur (de la CIA) à l’été 2006", a déclaré M. Hayden à l’issue de son audition par la commission du Renseignement de la Chambre des représentants.

"Je n’étais pas au courant" de la destruction des enregistrements avant qu’elle ait lieu, a ajouté Michael Hayden, qui était directeur adjoint du renseignement pendant un an jusqu’à ce qu’il succède à John Negroponte à la tête de la CIA. John Negroponte est aujourd’hui numéro 2 du département d’Etat.

M. Hayden avait déjà été interrogé mardi par la commission du Renseignement du Sénat. Les deux commissions ont indiqué vouloir interroger d’autres hauts responsables de la CIA.

Le représentant Peter Hoekstra a précisé que parmi les personnes qui seraient amenées à témoigner figuraient les anciens directeurs de la CIA John Negroponte et Porter Goss, à la tête de l’agence lors de la destruction des vidéos.

L’annonce par le chef de la CIA, la semaine dernière, de la destruction de vidéos a provoqué une polémique liée à la possibilité que l’agence ait caché ces bandes au Congrès, à la commission d’enquête sur les attentats du 11-Septembre et à des juges, et qu’elle les ait détruites pour faire disparaître des documents sur les méthodes de la CIA.

Le programme confidentiel d’interrogatoires de terroristes présumés par la CIA est critiqué par les organisations des droits de l’Homme qui dénoncent l’usage de la torture.

L’administration Bush a toujours refusé de préciser les méthodes de la CIA et la Maison Blanche a encore répété mardi que les Etats-Unis ne pratiquaient pas la torture.

Mais un ancien agent de la CIA, John Kiriakou, a affirmé lundi que des suspects avaient été soumis au simulacre de noyade ("waterboarding").

Selon le New York Times, les vidéos détruites, tournées en 2002 dans des prisons secrètes de la CIA, ont enregistré les interrogatoires de deux terroristes présumés, Abou Zoubaydah, un membre influent présumé d’al-Qaïda arrêté au Pakistan, et Abdel Rahim al-Nachiri, suspecté d’être impliqué dans l’attentat contre le navire USS Cole au Yémen en 2000.

Après son audition mercredi, Michael Hayden a aussi promis "un compte rendu complet" sur cette affaire des vidéos détruites et convenu que la CIA "aurait pu faire un bien meilleur travail" d’information du Congrès à ce sujet.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :