jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Décès du sénateur Serge Vinçon, président de la commission des Affaires (...)

Décès du sénateur Serge Vinçon, président de la commission des Affaires étrangères

AFP

dimanche 16 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le sénateur UMP Serge Vinçon, 58 ans, président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites d’une maladie.

Sénateur du Cher depuis 1989 et maire de Saint-Amand-Montrond (Cher) depuis 1983, M. Vinçon était né à Bourges le 17 juin 1949.

Ancien professeur de collège, M. Vinçon était un "passionné" des questions de défense. Il fut ancien secrétaire national du RPR chargé de la défense et ex-secrétaire national de l’UMP chargé de la défense européenne.

En 2004, il avait pris la tête de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées au Palais du Luxembourg

Il était également membre, depuis janvier 2003, de la Commission consultative du secret de la défense nationale au titre des parlementaires de la majorité.

Président du conseil général du Cher entre 1998 et 2001, M. Vinçon fut vice-président du Sénat de 2001 à 2004. Il présidait aussi l’Association des maires du Cher depuis 1995.

Nicolas Sarkozy lui a rendu hommage dans un communiqué, évoquant un "homme de lettres" et "un observateur brillant des évolutions géopolitiques de notre temps" qui "laissera le souvenir d’un sénateur qui incarnait toutes les qualités de dialogue et de compromis que cette Haute Assemblée requiert".

François Fillon a de son côté salué sa "droiture" et son "sens de l’intérêt général". "Homme de caractère et de conviction, esprit indépendant, il a partagé (mes) combats politiques au service d’une certaine idée de la France", a déclaré le Premier ministre dans un communiqué.

C’était "un défenseur vigilant de nos forces armées et un grand artisan de la diplomatie parlementaire", a estimé le président du Sénat Christian Poncelet, qui perd un "ami sincère et fidèle".

Le ministre de la Défense Hervé Morin a salué un homme "passionné par les questions de défense", qui en est devenu l’un des "meilleurs spécialistes". M. Vinçon a rédigé de nombreux rapports sur les questions militaires, le dernier de juillet 2007 portant sur "les équipements militaires".

Pour le secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants, Alain Marleix, M. Vinçon était un "observateur éclairé des questions de défense".

Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, qui a annoncé son décès, parle de l’"un des plus brillants acteurs" du Sénat, qui "s’est illustré par une oeuvre considérable en faveur de la professionnalisation et de la modernisation des armées françaises".

"Il s’était considérablement impliqué dans la création de forces d’intervention rapide et de brigades à caractère européen", a souligné M. Karoutchi.

L’UMP, par la voix de son secrétaire général, Patrick Devedjian, a célébré pour sa part "un homme politique reconnu par la Haute Assemblée" et ses concitoyens, notamment de Saint-Amand-Montrond. Très attaché à sa ville, M. Vinçon lui avait consacré un recueil de poésie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :