dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Affaire Litvinenko : l’extradition d’Andreï Lougovoï vers la (...)

Affaire Litvinenko : l’extradition d’Andreï Lougovoï vers la Grande-Bretagne est impossible (Interpol russe)

RIA Novosti

mercredi 19 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’extradition de l’homme d’affaires et député à la Douma russe Andreï Lougovoï, que la Grande-Bretagne accuse d’implication dans le meurtre de l’ex-officier du FSB russe Alexandre Litvinenko à Londres, est impossible, a déclaré mercredi le chef du bureau d’Interpol en Russie Timour Lakhonine.

"Le Parquet général a reçu les documents (sur l’extradition d’Andreï Lougovoï). La décision d’extrader une personne relève uniquement du Parquet général. Toutefois, l’extradition de M.Lougovoï est impossible, parce qu’il est citoyen russe et cela serait contraire à la Constitution", a déclaré M.Lakhonine devant les journalistes.

Alexandre Litvinenko, ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) russe, naturalisé en Grande-Bretagne, est décédé en novembre 2006. Il aurait été empoisonné au polonium-210, substance hautement radioactive, selon les autorités sanitaires britanniques qui n’ont toujours pas publié les résultats de l’autopsie. La Grande-Bretagne impute la responsabilité du meurtre à l’homme d’affaires russe Andreï Lougovoï, tandis que ce dernier rejette catégoriquement les accusations qu’il qualifie de politiquement motivées.

La Russie refuse d’extrader Andreï Lougovoï, désormais député à la Douma (chambre basse du parlement russe) de la 5e législature, conformément à la Constitution qui exclut l’extradition de citoyens russes. Les relations entre Moscou et Londres ont connu une dégradation spectaculaire qui s’est traduite par une expulsion réciproque de diplomates.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :