lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Un réseau lié à al-Qaïda démantelé par la DST (presse)

Un réseau lié à al-Qaïda démantelé par la DST (presse)

AFP

jeudi 20 décembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Huit hommes soupçonnés d’être liés à la Branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Baqmi, ex-GSPC algérien) ont été interpellés mardi matin à Paris, dans sa proche couronne et dans la région de Rouen par la DST (contre-espionnage), rapporte Le Figaro dans son édition de jeudi.

Les suspects, sept Algériens et un Français, âgés entre 30 et 35 ans, étaient déjà fichés et placés sous étroite surveillance par les hommes de la Direction de la surveillance du territoire, d’après le quotidien. Ils ont été placés en garde à vue pour une durée de 96 heures au nouveau QG de la direction du renseignement intérieur à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Ils sont soupçonnés de fournir du matériel informatique et des moyens de télécommunications aux terroristes algériens du Baqmi, une émanation du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), issu du GIA algérien. A leur domicile, les enquêteurs ont saisi un lot de matériel susceptible d’être acheminé clandestinement vers le maquis, précise le journal, qui affirme qu’"au dernier stade de l’enquête, ce groupuscule ne projetait aucun attentat sur le sol français". Les policiers agissaient dans le cadre d’une commission rogatoire lancée par une juge antiterroriste parisien, ajoute Le Figaro. La Branche d’al-Qaïda au pays du Maghreb islamique avait revendiqué les doubles attentats suicide du 11 décembre à Alger contre le Conseil constitutionnel algérien ainsi que les sièges voisins du Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), qui avaient fait 41 morts.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :