dimanche 19 octobre 2014

Accueil du site > Défense > International > L’Iran provoque la marine US dans le Golfe

L’Iran provoque la marine US dans le Golfe

France3.fr

lundi 7 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Cinq vedettes iraniennes ont mené des manoeuvres hostiles ce week-end contre trois navires de guerre américains

Un des navires iraniens, qui se sont approchés à 200 mètres des bâtiments de la Marine US qui croisaient dans les eaux internationales du détroit d’Ormuz, route stratégique pour le pétrole du Golfe, a menacé par radio de les faire exploser.

Aucun tir n’a été échangé durant l’incident, a indiqué lundi un responsable du Pentagone.

"Nous affronterons l’Iran quelque soit l’endroit où il tentera de nous porter tort à nous ou à nos alliés de la région", a affirmé pour sa part le porte-parole du département d’Etat américain, Sean McCormack.

"Je vais vous faire exploser" L’un des navires iraniens a envoyé un message affirmant : "Je vais vous attaquer, je vais vous faire exploser dans quelques minutes", selon un responsable américain de la Défense, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat.

Selon CNN, les navires iraniens appartiendraient aux Gardiens de la Révolution. Ils auraient également jeté à l’eau des boîtes blanches non identifiées devant l’un des navires américains.

Bush au Proche-Orient cette semaine Cet incident intervient quelques jours avant le départ mercredi du président américain George W.Bush pour un voyage historique au Proche-Orient.

"L’une des raisons pour lesquelles je vais au Proche-Orient, c’est pour signifier tout à fait clairement aux pays de cette partie du monde que nous considérons l’Iran comme une menace" et que la réévaluation effectuée par le Renseignement américain "ne diminue en rien la menace, mais qu’en fait, elle clarifie la menace", a-t-il dit au journal israélien Yediot Ahronot.

Dans un rapport début décembre, le Renseignement américain indiquait que l’Iran aurait bien eu un programme clandestin pour fabriquer la bombe atomique, mais qu’il l’aurait arrêté en 2003 sous la pression internationale, et qu’il paraît moins déterminé aujourd’hui à avoir l’arme nucléaire qu’il y a deux ans.

Par ailleurs, un militant américain du réseau Al-Qaïda a appelé les radicaux islamistes à accueillir le président des Etats-Unis "avec des bombes et des voitures piégées".

M. Bush doit être accueilli "non pas avec des fleurs et des applaudissements, mais avec des bombes et des voitures piégées", a lancé Adam Yahiye Gadahn dans un message audio et vidéo diffusé dimanche sur Internet.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :