lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Hardware > Super-calculateur du CNRS : l’Élysée aurait préféré la solution (...)

Super-calculateur du CNRS : l’Élysée aurait préféré la solution Bull

Le Point.fr

mardi 8 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Élysée n’est guère satisfait de l’achat d’un super-calculateur IBM par le CNRS, jugeant que la solution concurrente proposée par Bull était très performante. C’est d’ailleurs cette dernière société que deux autres gros utilisateurs de puissance de calcul ont retenue : la DGSE, pour casser les codes secrets les plus hermétiques, et le Commissariat à l’énergie atomique, pour les calculs de simulation de l’arme nucléaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :