dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > MBDA : MM. Morin et Gallois pronent l’intégration industrielle (...)

MBDA : MM. Morin et Gallois pronent l’intégration industrielle européenne

AFP

mardi 8 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre français de la Défense Hervé Morin et le président exécutif d’EADS Louis Gallois ont salué lundi l’intégration industrielle européenne réalisée par le missilier européen MBDA et ont souhaité qu’elle se renouvelle dans la défense en Europe.

MM. Morin et Gallois inauguraient le nouveau site du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) où le groupe contrôlé par EADS et Bae Systems (37,5% chacun) avec l’italien Finmeccanica (25%) a regroupé ses effectifs de région parisienne depuis le printemps 2007.

Le président exécutif d’EADS qui s’efforce de surmonter les rivalités franco-allemandes au sein de sa principale filiale Airbus s’est réjoui du "succès de l’intégration par métier" réalisée au sein de MBDA depuis sa création il y a six ans.

"Nous avons montré que les grands industriels européens de la défense pouvaient unir leurs efforts", a-t-il déclaré, pour devenir un des "tous premiers leaders mondiaux".

"Au-delà de la consolidation que nous avons réalisée au plan capitalistique nous avons fait le choix de l’intégration par métier et non plus de la juxtaposition par pays, MBDA est le pilote de cette politique" a-t-il indiqué.

Répondant à une question, M. Gallois a indiqué qu’il "n’y a pas pour le moment de discussion" entre les trois partenaires sur une évolution de la répartition du capital de MBDA.

De son côté, Hervé Morin a souhaité que les Etats acceptent leur "interdépendance" en matière de programmes industriels de défense.

"Nous devons rechercher davantage de programmes communs pour des raisons budgétaires et aussi d’interopérabilité, mais nous devons aussi dépasser la loi du juste retour pour progresser réellement", a-t-il souligné.

Les Etats partenaires d’un programme commun ont l’habitude de réclamer une part de travail pour leurs industriels à hauteur de leur participation au programme, "un juste retour" qui selon M. Morin "conduit à des montages compliqués".

Les nouveaux locaux de MBDA regroupent sur 70.000 m2 3.000 salariés de MBDA en région parisienne venus des anciens sites de Velizy (ex-Matra) et Chatillon (ex-Aerospatiale) qui avaient autrefois développé les missiles français Exocet, Milan, Mica...

MBDA, est devenu "la référence européenne" et compte 11.000 salariés en France, Allemagne, Grande-Bretagne et Italie, a précisé son PDG, Antoine Bouvier.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :