mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : un chef adjoint de la diplomatie russe examinera le problème à (...)

ABM : un chef adjoint de la diplomatie russe examinera le problème à Varsovie

RIA Novosti

mercredi 9 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Kisliak se rendra mercredi soir à Varsovie à la tête d’un groupe d’experts pour discuter du déploiement du bouclier antimissile américain en Europe de l’Est, a confié à l’agence RIA Novosti un représentant du MAE russe.

"Le chef adjoint de la diplomatie russe partira pour Varsovie ce soir", a-t-il déclaré.

"Les questions de l’implantation d’éléments du système américain ABM seront examinées jeudi", a ajouté le diplomate.

En décembre dernier, lors d’une réunion du Conseil OTAN-Russie à Bruxelles, le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw

Sikorski a invité des experts russes à Varsovie pour discuter du projet de déploiement, sur le territoire polonais, d’éléments du système de défense antimissile.

Les Etats-Unis envisagent d’implanter ces éléments en Pologne et en République tchèque sous prétexte de contrer la menace balistique émanant de l’Iran. Moscou estime que ces arguments ne sont pas convaincants et considère le déploiement d’éléments de l’ABM près des frontières russes comme une menace à sa sécurité nationale.

Peu après sa nomination en novembre dernier, le nouveau premier ministre polonais Donald Tusk a déclaré qu’il n’était pas un partisan aussi actif de l’ABM américain que le président Lech Kaczynski.

Selon M. Tusk, avant de prendre une décision définitive au sujet du système ABM, Varsovie aimerait examiner cette question "aussi bien avec l’OTAN qu’avec ses voisins les plus proches, dont la Russie".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :