dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM en Europe : la nouvelle administration américaine maintiendra le cap (...)

ABM en Europe : la nouvelle administration américaine maintiendra le cap (secrétaire d’Etat)

RIA Novosti

vendredi 18 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’administration américaine qui sera nommée après l’élection présidentielle de 2008 ne renoncera pas aux projets de déploiement de la défense antimissile (ABM) américaine en Europe orientale, a déclaré jeudi le secrétaire d’Etat pour l’Europe et l’Eurasie Daniel Fried.

"Il est peu probable que la nouvelle administration renonce à poursuivre ce qui a déjà été réalisé dans cette sphère", a déclaré M. Fried à Varsovie lors d’une conférence de presse, dont les propos ont été transmis à RIA Novosti par le département d’Etat américain.

M. Fried commentait les déclarations des dirigeants polonais qui craignent que suite aux élections américaines du 4 novembre 2008, le nouveau président américain rejette les accords intervenus dans le dossier ABM, sur lequel travaillent actuellement les gouvernements américain et polonais.

M. Fried a indiqué que Varsovie avait parfaitement raison de travailler sur ce dossier aussi bien avec les républicains qu’avec les démocrates.

"En cette période préélectorale, les contacts entretenus par le gouvernement polonais sur le dossier ABM avec les démocrates, notamment au sein du Congrès, sont parfaitement justifiés", a fait savoir le secrétaire d’Etat, avant d’ajouter que le ministre polonais de la Défense Bogdan Klich avait rencontré la présidente de la sous-commission des forces stratégiques à la Chambre des représentants du Congrès américain, la démocrate Ellen O. Tauscher, "très au fait de l’ABM", a assuré M. Fried.

"Je vais vous faire une confidence : cette question (l’ABM en Europe orientale) bénéficie d’un soutien des deux partis beaucoup bien plus fort qu’on ne l’admet communément à Washington", a déclaré le diplomate.

M. Fried affirme avoir rencontré à Varsovie M. Klich ainsi que le président du parlement et le premier vice-ministre de la Défense.

Ont également été évoqués au cours de ces entretiens l’"intensification de notre coopération militaire en général", a indiqué M. Fried.

Concernant la possible livraison à la Pologne de batteries antimissiles PATRIOT ou THAAD destinées à la défense des sites ABM et de l’espace aérien polonais, le diplomate a annoncé que "Washington désirait que ces sites soient défendus, ainsi que la Pologne dans son ensemble".

"Le gouvernement polonais a très justement indiqué que la sécurité du pays devait être accrue dans le cadre de notre coopération sur l’ABM. Il s’agit d’une conclusion absolument logique", a-t-il poursuivi.

Selon lui, cette question a été évoquée par M. Klich lors d’un entretien avec le chef du Pentagone Robert Gates, et devra à présent être soumise à l’appréciation des experts.

"La coopération sur l’ABM devrait s’intensifier au cours des prochaines semaines", a-t-il conclu.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :