lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > L’Espagne de nouveau face à la menace terroriste ?

L’Espagne de nouveau face à la menace terroriste ?

V.F. et L.D., le Figaro, avec AFP, AP et El País.

dimanche 20 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

15 personnes supposées être en relation avec le « terrorisme islamique radical » ont été interpellées à Barcelone par la garde civile.

C’est une arrestation qui risque de réveiller le cauchemar des attentats du 11 mars 2004. Samedi matin, la garde civile espagnole a interpellé 14 personnes dans un quartier de Barcelone pour leur relation présumée avec le « terrorisme islamique radical ». Une quinzième personne a été arrêtée samedi soir.

Selon le ministre de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, il existe des preuves indiquant que les 14 suspects, 12 Pakistanais et deux Indiens, font partie d’un groupe qui se préparait à commettre des attentats à Barcelone. D’après des informations fournies par des agences de renseignements européennes, une action violente était en cours de préparation. La dernière personne arrêtée est le propriétaire d’une boulangerie-pâtisserie, située à proximité d’une mosquée qui a été perquisitionnée

La police a réalisé plusieurs perquisitions au cours desquelles elle a découvert quatre mécanismes de mise à feu avec retardateur. Selon la chaîne de télévision espagnole CNN+, des traces de produits chimiques ont également été retrouvées et vont être analysées. L’opération a été menée par la garde civile en liaison avec le Centre national du renseignement. Cinq habitations ont été perquisitionnées et de nouvelles arrestations ne sont pas à exclure, a assuré le ministère.

L’Espagne ne serait pas le seul pays concerné. Le quotidien espagnol El Pais a de son côté révélé que, d’après les services secrets espagnols, la France, le Royaume-Uni et le Portugal étaient aussi confrontés à des risques d’attentats liés au prochain voyage en Europe du président pakistanais Pervez Musharraf. Ce dernier entame dimanche une tournée européenne qui doit le conduire en Belgique, en France, en Grande-Bretagne et au Forum Economique de Davos en Suisse, alors que son pays est confronté à une crise politique et à une vague de violences islamistes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :