mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Dick Marty, le doigt dans les engrenages des grandes puissances

Dick Marty, le doigt dans les engrenages des grandes puissances

Bernard Wuthrich, Letemps.ch

lundi 21 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le rapporteur spécial du Conseil de l’Europe présente mercredi son rapport sur les listes noires de l’ONU et de l’UE.

C’est une sorte de Zorro des temps modernes. Ancien procureur dans son canton du Tessin, Dick Marty est aujourd’hui le rapporteur spécial de la commission des questions juridiques et des droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Et il exerce cette fonction avec coeur et conviction, au grand dam de ceux sur lesquels il enquête. Insensible aux pressions, Dick Marty a mené à bien une première investigation, consacrée au transfert de détenus par la CIA à travers l’Europe. Il n’a jamais trouvé de preuves formelles. Mais il a réuni un "faisceau d’indices concordants" qui démontrent que la CIA a bien fait transférer des détenues à travers l’Europe et ouvert des prisons provisoires dans certains pays de l’Est européen. Ce rapport a fait grand bruit, car il a largement démenti les démentis des autorités américaines, politiques et sécuritaires, qui niaient l’existence de telles opérations.

Son mandat achevé, Dick Marty a reçu une autre mission. Il a été chargé par le même Conseil de l’Europe d’enquêter sur les listes noires du Conseil de sécurité de l’ONU, sur lesquelles sont consignés les noms de personnes soupçonnées d’avoir eu un lien, stratégique ou financier, avec le terrorisme international. Ces listes ont pour effet de geler les biens des personnes fichées et de les empêcher de voyager. Un financier italo-égyptien installé dans l’enclave de Campione et patron d’une société basée à Lugano, Youssef Nada, en a fait l’amère expérience. Il a fait l’objet d’une enquête approfondie du Ministère public de la Confédération, qui n’a débouché sur aucune poursuite pénale. L’affaire a été classée, mais le nom de cet homme est resté inscrit sur les listes noires.

La deuxième enquête de Dick Marty est désormais bouclée. Le Tessinois présente son rapport au Conseil de l’Europe mercredi 23 janvier.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :