dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le Danemark veut des explications sur les avions de la CIA au (...)

Le Danemark veut des explications sur les avions de la CIA au Groenland

AFP

jeudi 31 janvier 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre danois des Affaires étrangères va demander des explications aux Etats-Unis sur de nombreuses escales d’avions de la CIA au Groenland, territoire danois d’outre-mer, révélées mercredi soir par un documentaire de la 1ère chaîne de télévision danoise, DR1.

Selon ce programme, "Les connexions danoises de la CIA", la centrale américaine de renseignement a utilisé secrètement pendant des années l’espace aérien et les aéroports danois et groenlandais comme transit pour ses appareils.

Ces avions, exploités par des sociétés-écran, sont soupçonnés d’avoir fait partie du programme de transfèrement de personnes suspectées de terrorisme, enlevées et envoyées en dehors de toute légalité vers l’Egypte, la Jordanie, la Roumanie, l’Afghanistan, etc...

"Il y a dans ce film des indices que je n’ai pas vus auparavant et qui montrent que les Américains ont utilisé des avions privés comme des avions d’Etat. Il est clair que c’est inacceptable, et nous allons parler avec les Américains à ce sujet", a déclaré à DR1 le ministre des Affaires étrangères, Per Stig Moeller.

"Ce que nous pouvons dire aux Américains, c’est qu’ils ont fait des promesses (de respecter les conventions aériennes internationales) qu’ils n’ont apparemment pas tenues. Et nous voulons avoir des explications sur ce point", a-t-il ajouté.

"Ni l’espace aérien danois, ni l’espace groenlandais ne doit être utilisé en violation des conventions" internationales, a-t-il souligné.

L’un des deux représentants du Groenland au parlement danois, Lars Emil Johansen, du parti Siumut au pouvoir, a exigé mercredi à la télévision "une enquête approfondie" sur les violations du territoire groenlandais.

Tous les partis de centre et de gauche du parlement danois ont exigé depuis l’année dernière une enquête indépendante sur les vols des avions de la CIA au Danemark. Mais le gouvernement libéral-conservateur et son allié le Parti du peuple danois (extrême droite), qui lui assure une majorité, s’y sont toujours opposés.

M. Johansen a déclaré qu’il n’avait pas confiance dans le gouvernement de Copenhague, un des fidèles alliés de Washington, pour faire toute la lumière sur cette affaire. "L’histoire nous a appris que le Danemark nous mène en bateau lorsqu’il s’agit de l’utilisation du Groenland dans sa politique de sécurité", a-t-il dit.

Les statistiques de l’aviation civile groenlandaise indiquent qu’un tiers des 35 avions privés opérés pour le compte de la CIA et soupçonnés de transport de prisonniers par le Conseil de l’Europe ont atterri des années durant à l’aéroport de Narsarsuaq, dans le sud du Groenland.

Entre la fin 2001 et la fin 2005, des avions opérés par la CIA ont effectué plus d’un millier d’escales, essentiellement logistiques, mais en l’absence de tout contrôle, dans des aéroports européens, selon un décompte provisoire du rapporteur du Parlement européen, Claudio Fava, publié en 2007.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :