lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’Ukraine propose à l’Europe ses radars

L’Ukraine propose à l’Europe ses radars

AFP

lundi 4 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Ukraine, ancienne république soviétique qui envisage d’adhérer à l’Otan, veut proposer à l’Europe d’utiliser ses radars loués pendant des années par la Russie mais qui a décidé de les abandonner, a indiqué l’Agence spatiale ukrainienne.

"Ces radars sont des éléments du système de défense antimissile. Nous envisageons de proposer leurs services à l’Europe qui tente de créer son propre système de sécurité. Peut-être que l’Europe en sera intéressée", a déclaré le directeur de l’Agence spatiale, Iouri Alekseïev, cité par l’agence Interfax. "Nous allons les moderniser pour continuer leur exploitation", a-t-il ajouté.

Le 25 janvier, la Douma (chambre basse du Parlement russe) a voté pour l’annulation de l’accord ukraino-russe sur l’utilisation conjointe de radars à Moukatcheve (ouest de l’Ukraine) et à Sébastopol (Crimée, sud).

Un vice-ministre russe de la Défense avait alors expliqué que la volonté de renoncer aux radars en Ukraine était liée à l’intention de cette ex-république soviétique d’adhérer à l’Otan.

Le chef de l’Etat ukrainien Viktor Iouchtchenko, son Premier ministre Ioulia Timochenko et le président du Parlement ont récemment demandé dans une lettre à l’Otan que Kiev rejoigne le Plan d’action en vue de l’adhésion à l’Otan (Membership Action Plan, MAP), dernière étape avant une entrée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :