dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > La DGA sélectionne Air France pour la rénovation des Awacs de l’armée (...)

La DGA sélectionne Air France pour la rénovation des Awacs de l’armée de l’air

DGA, Ministère de la Défense

vendredi 8 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La délégation générale pour l’armement (DGA) a notifié le 21 janvier 2008 à la société Air France, le marché d’étude et de réalisation pour la rénovation des moyens de communication de la flotte E3-F SDCA (système de détection et de commandement aéroporté - Awacs en terminologie OTAN) de l’armée de l’Air. Le montant du marché est de 50 M€ TTC. Les appareils rénovés seront livrés à l’armée de l’Air entre le début de l’année 2010 et l’automne 2011.

Outre le maintien en conformité avec l’évolution des réglementations édictées par l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), cette rénovation vise principalement à garantir le maintien de leur interopérabilité et de leur interchangeabilité avec les AWACS de la Royal Air Force, de l’OTAN et de l’US Air Force, dans le cadre des opérations en coalition.

Cette rénovation porte principalement sur :

- le remplacement et l’augmentation des capacités des moyens HF existants ;
- la modernisation et l’augmentation des moyens existants dans le domaine V/UHF comprenant notamment l’adjonction de postes V/UHF Saturn, l’intégration d’un poste VHF FM PR4G et de nouveaux moyens de télécommunications par satellite ;
- le remplacement des équipements de radiolocalisation, de la balise de détresse et des enregistreurs de paramètres de vol ;
- l’adaptation du logiciel opérationnel de mission ;
- la modification du système de gestion des communications.

La flotte des AWACS français comprend 4 appareils en service dans l’armée de l’air depuis le début des années 90. Véritables « sentinelles volantes », ces avions ont pour mission la détection et la surveillance ainsi que le contrôle et la conduite des opérations aériennes militaires.

A l’issue des ces travaux, la DGA qualifiera et réceptionnera les appareils modifiés avant leur livraison à l’armée de l’air.

Un Awacs de l’armée de l’air (crédits : Cyril Amboise - SIRPA Air)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :