lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’OTAN prépare une décision sur la défense antimissile

L’OTAN prépare une décision sur la défense antimissile

Xinhua

dimanche 10 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’OTAN prépare sa première grande décision sur la défense antimissile pour le prochain sommet de l’alliance à Bucarest, en Roumanie, début avril, a informé vendredi le secrétaire général de l’OTAN Jaap de Hoop Scheffer.

Cette décision devrait donner à l’alliance une ligne directrice sur la question mais elle ne sera pas définitive car "de nombreuses choses doivent être réglées", a dit de Hoop Scheffer lors d’une conférence de presse durant une réunion informelle des ministres de la Défense de l’OTAN.

Les ministres ont consacré une session à l’évolution de l’OTAN, et la défense antimissile était en haut de l’agenda.

Les Etats-Unis tentent de persuader leurs alliés européens d’intégrer le projet américain de bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque au système à courte et moyenne portée de l’OTAN.

Washington soutient que le système des Etats-Unis peut suffire à couvrir la plupart des alliés européens sauf la Turquie et certaines régions de Bulgarie, de Roumanie et de Grèce.

Si les deux systèmes sont mis en commun, l’ensemble du territoire européen peut être couvert, selon Washington.

Vendredi, le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a souligné devant ses collègues européens que cela ne coûterait pratiquement rien à l’OTAN, selon un officiel de l’OTAN présent à la réunion.

L’idée d’une mise en commun des systèmes semble avoir globalement plu aux ministres de la Défense de l’OTAN, selon l’officiel qui a demandé à ne pas être nommé.

Aucune décision de l’OTAN n’est attendue avant le sommet de 2009 car de nombreuses questions doivent encore être traitées, a précisé l’officiel, ajoutant que la France n’était pas représentée à cette réunion et que l’Allemagne n’avait pas fait de commentaire.

Lors du sommet de Riga en novembre 2006, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’OTAN ont chargé l’OTAN et ses Etats membres d’analyser le soutien politique à un bouclier antimissile stratégique de l’OTAN après qu’une étude ait montré la faisabilité technique d’un tel projet.

Les discussions de l’OTAN sur son propre système de défense antimissile ont été perturbées par l’annonce du projet de déploiement de bouclier antimissile américain en Europe de l’est.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :