mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Allégations d’espionnage à la police de Saint-Jean-sur-Richelieu

Allégations d’espionnage à la police de Saint-Jean-sur-Richelieu

La Presse Canadienne

lundi 11 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a lancé une enquête administrative pour déterminer si son ancien chef de police a installé des mouchards électroniques sur des ordinateurs de représentants syndicaux de la fraternité des policiers.

Les policiers de Saint-Jean ont déposé un grief, le 20 novembre, arguant que le directeur d’alors, Rhéaume Ringuette, avait implanté ces dispositifs sur les ordinateurs de deux représentants syndicaux présents à la table de négociations pour le renouvellement de la convention collective.

Le logiciel en question permet d’enregistrer tout ce qui se fait sur un ordinateur à partir d’un autre appareil.

Le chef Ringuette, en poste depuis 1998, a quitté le service de police de Saint-Jean, la semaine dernière ; il est actuellement remplacé par l’inspecteur Mario Rainville.

Le chef de cabinet du maire de Saint-Jean, Sylvain Latour, affirme que M.Ringuette devait partir après les Fêtes pour des raisons de maladie, de toute façon. M.Latour ajoute qu’il avait peut-être aussi des difficultés à l’interne.

La Ville a adopté, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal tenue le 14 janvier, une résolution pour mandater la firme d’avocats Dunton Rainville pour la représenter dans ce dossier. L’ancien chef de police pourrait devoir s’expliquer si jamais les faits s’avéraient exacts.

La fraternité des policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu n’a pas voulu commenter l’affaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :