dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La sécurité des Européens est liée à l’Afghanistan, selon Robert (...)

La sécurité des Européens est liée à l’Afghanistan, selon Robert Gates

Cécile Calla, le Monde

lundi 11 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le secrétaire américain à la défense, Robert Gates, a mis en garde les populations européennes, dimanche 10 février, en les avertissant que les risques d’attentats islamistes sont directement liés aux succès de l’OTAN en Afghanistan. "La menace posée par l’extrémisme islamiste violent est réelle et ne va pas s’en aller", a-t-il averti lors d’un discours prononcé à la conférence sur la sécurité à Munich, énumérant la liste des attentats ou tentatives d’attentat qui ont eu lieu en Europe ces dernières années.

M. Gates, qui demande depuis des semaines aux pays membres de l’OTAN de renforcer leurs contingents en Afghanistan, a également redit sa crainte d’une OTAN à deux vitesses dans laquelle "les uns sont prêts à combattre et les autres non". Cette remarque concerne notamment l’Allemagne dont M. Gates a toutefois salué "l’excellent travail". Les troupes allemandes sont stationnées dans le nord du pays, moins touché par les combats que le sud.

Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, le gouvernement allemand envisagerait toutefois l’envoi de 1 000 soldats supplémentaires, ce qui porterait l’effectif total à 4 500 soldats. Berlin prévoirait d’étendre la zone de déploiement de la Bundeswehr vers l’ouest et de rallonger le mandat de ses troupes de quinze à dix-huit mois.

DIALOGUE RUSSO-AMÉRICAIN

La chancelière Angela Merkel (CDU) devrait annoncer ces projets lors du sommet de l’OTAN à Bucarest, début avril. Le ministre des affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier (SPD), et le ministre de la défense, Franz Josef Jung (CDU), ont démenti l’existence de tels plans. Le mandat de la Bundeswehr devait être renouvelé par le Parlement à l’automne.

Concernant un possible envoi de troupes françaises de combat dans le sud de l’Afghanistan, fief des talibans, le secrétaire à la défense a indiqué au Monde que ce "serait une contribution significative". Paris devrait préciser ses projets lors du sommet de Bucarest.

Par ailleurs, lors de cette conférence de Munich, la Russie a proposé un nouveau dialogue stratégique avec les Etats-Unis dans le double but de reprendre les discussions sur le contrôle des armements et de resserrer leur coopération dans la lutte contre le terrorisme.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :