dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Poutine dénonce l’accord russo-ukrainien sur l’exploitation (...)

Poutine dénonce l’accord russo-ukrainien sur l’exploitation commune des radars de pré-alerte

RIA Novosti

mardi 12 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le président russe Vladimir Poutine a signé mardi la loi dénonçant l’accord intergouvernemental russo-ukrainien de 1997 sur l’exploitation conjointe des radars de pré-alerte ukrainiens de Moukatchevo et de Sébastopol, a annoncé le service de presse de l’administration présidentielle.

Le 25 janvier dernier, l’accord déterminant les modalités d’utilisation des systèmes d’alerte aux missiles et de contrôle de l’espace situés près de Moukatchevo et de Sébastopol, respectivement dans les localités de Beregovo et de Nikolaïevka, en Ukraine, a été dénoncé par la Douma (chambre basse du parlement russe) et le 30 janvier, par le Conseil de la Fédération (chambre haute).

Ces dernières années, l’Ukraine n’a pas respecté ses engagements internationaux concernant le maintien en état opérationnel des deux radars arrivés en fin de vie en 2005, a déclaré un responsable du gouvernement russe. "Qui plus est, la partie ukrainienne a remis les radars militaires à un établissement civil - l’Agence spatiale nationale - et leur maintenance a été confiée à des non-militaires. L’Ukraine a ainsi violé les ententes tout en oeuvrant activement à l’accélération de son adhésion à l’Alliance de l’Atlantique Nord (OTAN)", a ajouté le responsable. Le ministère russe de la Défense a donc décidé d’utiliser les radars russes de Mourmansk, de Petchora et d’Irkoutsk et d’en construire d’autres à Lekhtoussi (nord-ouest) et à Armavir (sud), selon lui. "Le gouvernement russe a proposé de renoncer aux services des radars de Moukatchevo et de Sébastopol et de dénoncer l’accord russo-ukrainien, a conclu le responsable.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :