dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Téléphonie mobile : 3 utilisateurs sur 4 inquiets de la sécurité

Téléphonie mobile : 3 utilisateurs sur 4 inquiets de la sécurité

Challenges.fr

mercredi 13 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les usagers redoutent surtout l’augmentation frauduleuse des factures, la perte d’informations et l’espionnage via le bluetooth.

Une étude du fabricant américain de logiciels de sécurité McAfee révèle, mercredi 13 février, que presque trois utilisateurs de téléphones portables sur quatre (72%) s’inquiètent de la sécurité des services disponibles sur leurs combinés. L’enquête, publiée à l’occasion du congrès mondial de la téléphonie mobile qui s’est ouvert lundi à Barcelone, a été menée auprès d’un panel de 2.000 utilisateurs répartis entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

Les Japonais beaucoup plus inquiets Une étude du fabricant américain de logiciels de sécurité McAfee révèle, mercredi 13 février, que presque trois utilisateurs de téléphones portables sur quatre (72%) s’inquiètent de la sécurité des services disponibles sur leurs combinés. L’enquête, publiée à l’occasion du congrès mondial de la téléphonie mobile qui s’est ouvert lundi à Barcelone, a été menée auprès d’un panel de 2.000 utilisateurs répartis entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

Les Japonais beaucoup plus inquiets

Ils sont une grande majorité (86,3%) à ne connaître personne qui ait été contaminé par un virus, et seulement 2,1% ont reçu eux-mêmes un virus. Les usagers redoutent particulièrement l’augmentation frauduleuse des factures (63,8%), la perte d’informations (64,8%) ou alors l’espionnage via le bluetooth (49,9%), ainsi que la peur d’infecter ses contacts avec un virus (50,5%). En moyenne, 72,5% des utilisateurs de téléphone sont inquiets, loin derrière la moyenne au Japon où 89,1% sont dans ce cas. Ils sont 67,7% au Royaume-Uni et 61,1% aux Etats-Unis.

Réservés sur les paiements et transactions bancaires

Par ailleurs, les détenteurs de téléphones mobiles sont très réservés pour les paiements et les transactions bancaires (54,8%) à partir de leur mobile. Ils s’inquiètent moins du téléchargement de services multimédia (41,7%) et de l’achat de billets (41%). Pour ce qui est du spam (messages non sollicités), un tiers (32%) des personnes interrogées disent n’en avoir encore jamais reçu. Quelque 11% disent en recevoir au moins un par jour et 12% un par semaine. C’est encore au Japon que les taux sont le plus élevés, avec 26,1% des personnes qui en reçoivent au moins un par jour. Enfin, pour cet éditeur de logiciels dont le métier est de vendre des programmes anti-virus, au moins 79% des personnes utilisent des appareils non protégés, et 15% ne savent pas si elles le sont. Seules 6% sont équipées.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :