mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La base de données qui vaut 1 milliard de dollars

La base de données qui vaut 1 milliard de dollars

Réseaux & Télécoms

jeudi 14 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le FBI paie 1 milliard de dollars à Lockheed Martin pour constituer sa base de données biométriques.

Le FBI (Federal Bureau of Investigation) vient de confier au groupe Lockheed Martin la constitution d’une base de données biométriques de nouvelle génération. Le contrat s’étale sur dix ans. La base comportera l’image des iris, des visages et d’autres caractéristiques. Le nouveau système étendra le système actuel d’identification des empreintes (IAFIS ou Integrated Automated Fingerprint Identification System), qui est opéré à Clarksburg, West Virginia.

Accroître les possibilités

« IAFIS a été un outil fantastique afin d’aider la justice et mener la guerre contre le terrorisme, affirme Thomas E.Bush III, directeur assistant au FBI, le nouveau système va accroître nos possibilités et les accélérer, et nous amener dans le futur ». Le nouveau système va augmenter la capacité de la base d’empreintes actuelles, doublant sa taille, et intégrant également l’empreinte de la paume de la main et permettant la reconnaissance de l’iris et du visage.

IBM a été recalé

La base sera ouverte à de nouveaux marqueurs biométriques au fil de leur arrivée. Parmi les sociétés associées au projet, on trouve Accenture et BAE Systems Information Technology. Le contrat du FBI a été attribué à la suite d’un appel d’offres ouvert. Northrop Grumman et IBM avaient aussi répondu.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :