lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’armée donnera des séances d’information, mais gardera des (...)

L’armée donnera des séances d’information, mais gardera des secrets

La Presse Canadienne

vendredi 15 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’armée canadienne ouvre la porte à des séances d’information hebdomadaires sur sa mission en Afghanistan, mais avertit qu’elle devra tout de même garder plusieurs renseignements secrets

Le brigadier-général Peter Atkinson, le directeur des opérations à l’étranger, a déclaré jeudi que même un renseignement qui peut sembler totalement inoffensif peut servir aux insurgés friands d’Internet.

Pour appuyer ses propos, il a cité un manuel d’entraînement d’al-Qaïda.

Il a dit que le groupe terroriste croyait pouvoir amasser 80 pour cent des renseignements dont il a besoin pour planifier ses attaques et évaluer leurs impacts dans du matériel libre.

Le rapport Manley sur l’avenir de la mission canadienne en Afghanistan reprochait au gouvernement conservateur de ne pas donner assez d’informations au public, particulièrement sur la question du traitement des prisonniers.

M. Atkinson a toutefois plaidé que le secret était important pour protéger la vie des soldats et, aussi, des civils afghans.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :