samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > La France prend la tête des Cnil européennes

La France prend la tête des Cnil européennes

ZDNet.fr

lundi 18 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le président de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, Alex Türk, devrait être élu le 19 février président du groupe de travail « G29 », qui regroupe les autorités européennes en charge de la protection des données privées. Depuis avril 2007, il en était le vice-président. Alex Türk succède, pour un mandat de deux ans, à Peter Shaar, président de la Cnil allemande.

Peter Schaar qui détaillait pour ZDNet.fr en 2006 le rôle du groupe de travail G29 : « Notre mission est d’améliorer d’une manière générale le niveau de la protection des données personnelles à travers l’Europe et, ainsi, d’assurer que le droit fondamental à la vie privée n’est pas bafoué. Pour cela, nous coordonnons les actions des autorités locales afin d’harmoniser les règles européennes sur la protection des données personnelles », résumait-il.

Concrètement, ce groupe adopte des recommandations, rend des avis sur le niveau de protection dans les pays de l’Union européenne et agit en tant que conseiller de la Commission européenne sur tout projet ayant une incidence sur le traitement de données personnelles. Le G29 se réunit à Bruxelles en séance plénière tous les deux mois environ.

« Nous n’avons aucun pouvoir de sanction. Nous sommes effectivement un organe consultatif. Mais dans chaque pays les autorités locales de protection des données peuvent disposer de pouvoirs suffisants pour faire respecter les mesures que nous élaborons », poursuivait Peter Shaar.

En prenant son nouveau poste, Alex Türk entend « donner plus de place à cette enceinte (...) afin de peser de façon plus opérationnel dans les débats avec les grands acteurs économiques multinationaux », indique-t-on à la Cnil.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :