lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Flash-back sur la coupure Internet en Inde et au Moyen-Orient

Flash-back sur la coupure Internet en Inde et au Moyen-Orient

Gilbert Kallenborn, 01net

lundi 18 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Akamai a réalisé une animation qui retrace les lenteurs du Web dans le monde, suite à la section des câbles sous-marins.

En s’appuyant sur son réseau de diffusion de contenus, Akamai a eu l’idée de réaliser une animation qui montre le trafic Internet mondial pendant les 36 heures qui ont suivi la coupure Internet au Moyen-Orient. Pour rappel, le 30 janvier au matin, deux câbles sous-marins ont été sectionnés au large d’Alexandrie, provoquant d’importantes interruptions de services en Egypte, en Inde et dans les pays du Golfe.

Sur l’animation d’Akamai, les lignes qui apparaissent représentent les flux de communication plus lents qu’habituellement, c’est-à-dire avec un temps de latence (TL) plus grand. La couleur des lignes indique le degré de lenteur : jaune pour un TL 1,5 fois plus grand, orange pour un TL deux fois supérieur et rouge pour une multiplication par trois.

Un réseau mondial interdépendant et fragile

La carte dynamique montre bien que la coupure a considérablement ralenti les communications entre l’Europe et l’Asie, vu l’augmentation importante de lignes oranges et rouges. L’animation permet également de voir que l’impact sur le reste du réseau mondial est loin d’être négligeable, preuve de l’interdépendance des communications Web et de leur fragilité.

Signalons enfin que les câbles endommagés sont réparés depuis le 11 février dernier. L’interruption aura donc duré presque deux semaines.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :