lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Destruction d’un satellite américain : Paris insiste sur la (...)

Destruction d’un satellite américain : Paris insiste sur la sécurité

AFP

mardi 19 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La France a insisté mardi pour que « toutes les mesures soient prises » par les États-Unis en matière de sécurité lors de la destruction prévue par missile d’un satellite-espion américain à la dérive.

« Nous espérons que toutes les mesures seront prises pour réduire au maximum les conséquences de la destruction de ce satellite pour la sécurité et l’intégrité des autres objets spatiaux », a déclaré à la presse la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Pascale Andréani.

« Nous regrettons les circonstances qui ont amené les États-Unis à prendre cette décision », a-t-elle ajouté, en précisant que ces regrets portaient sur les problèmes techniques du satellite et ne constituaient pas une prise de position politique.

« Nous comprenons qu’il s’agit d’un cas exceptionnel, justifié par une raison de force majeure », a-t-elle déclaré.

« La sécurité dans l’espace est une priorité de la politique spatiale française », a ajouté Mme Andréani en soulignant que Paris « soutient les initiatives internationales » en ce sens.

Washington a annoncé pour les semaines à venir le tir d’un missile contre le satellite afin d’éviter qu’il ne s’écrase au sol début mars avec ses réservoirs remplis d’une substance toxique.

Selon la chaîne d’information CNN, une première tentative de tir pourrait avoir lieu jeudi.

Le ministère russe de la Défense a critiqué dimanche l’initiative américaine, estimant qu’elle cachait un test d’armements antimissiles et témoignait de l’intention de Washington « de déplacer vers l’espace la course aux armements ».

Les États-Unis ont démenti vouloir protéger les secrets technologiques de l’appareil espion ou encore faire la démonstration de leur capacité à détruire des satellites, à l’instar de ce qu’avait fait la Chine en janvier 2007 en abattant avec un missile un vieux satellite météo chinois.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :