jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Alcatel-Lucent dévoile son système de sécurité NLG

Alcatel-Lucent dévoile son système de sécurité NLG

Ian Williams, VNUnet.com

jeudi 21 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le système OmniAccess 3500 Nonstop Laptop Guardian permet de protéger les données stockées sur les ordinateurs portables.

Alcatel-Lucent a dévoilé une version HSDPA de son OmniAccess 3500 Nonstop Laptop Guardian (NLG). L’annonce a été accueillie favorablement par les personnes présentes au forum de la société à Paris, suite au récent flot de révélations sur des violations de données stratégiques.

Le NLG est une carte PCMCIA que l’on introduit dans un ordinateur portable pour obtenir toute une série de fonctions permettant aux services informatiques de sécuriser, surveiller, gérer et localiser à distance les ordinateurs mobiles sur les réseaux 3G et de protéger les données en cas de perte ou de vol de l’appareil.

La carte est équipée d’un modem 3G intégré, d’un GPS, d’un processeur, d’une batterie rechargeable, d’une mémoire Flash. Elle fonctionne avec le système d’exploitation Linux mobile et utilise les réseaux haut débit pour permettre aux entreprises de gérer les ordinateurs portables partout et à tout moment, même lorsque l’ordinateur est éteint.

Selon Ken Georgiades, directeur adjoint de la sécurité sur mobile chez Alcatel-Lucent, les ordinateurs portables constituent "un angle mort dans la sécurité de l’entreprise" et la mise en application de politiques informatiques sur des postes de travail distants peut s’avérer difficile et complexe.

Le concept du NLG est un système informatique toujours actif qui réside sur la carte de données et fonctionne avec n’importe quel réseau haut débit (3G, Ethernet ou Wi-Fi). En stockant les clés de cryptage sur la carte elle-même, l’appareil peut servir de ’clé d’allumage’ à l’ordinateur portable. Si la carte est retirée ou si le portable est perdu ou volé sans la carte NLG, l’ordinateur se verrouille automatiquement pour garantir la sécurité des données stockées sur le disque dur.

En cas de perte ou de vol du portable et de la carte, il est possible de commander à distance à la carte de nettoyer les clés de cryptage afin de protéger toutes les informations contenues dans l’ordinateur.

La présence d’un système d’exploitation Linux intégré permet aux tiers de développer des logiciels pour utiliser les capacités de la carte PCMCIA ou pour interagir avec la passerelle de gestion. Cela peut inclure la gestion des correctifs, les sauvegardes à distance, l’application et le contrôle de politiques et les applications de cryptage de l’ensemble du disque.

"Les pertes de données liées à la perte ou au vol d’ordinateurs portables sont un véritable fléau pour les entreprises européennes", indique Tom Burns, directeur des opérations de la division Enterprise Solutions d’Alcatel-Lucent. "Le NLG réduit ces risques sans sacrifier les améliorations importantes de productivité garanties par les employés nomades. [Il] est unique en ce sens qu’il est complet et toujours actif, protège les données de l’entreprise à tout moment et confère aux opérateurs une différenciation et une valeur grâce à une puissante solution de sécurité."

L’OmniAccess 3500 NLG pour réseaux HSDPA sera disponible dans le commerce dans le courant de l’année via les réseaux de distribution européen d’Alcatel-Lucent, et notamment via les opérateurs qui le proposeront avec des offres 3G.

Traduction de l’article Alcatel-Lucent locks down laptops de Vnunet.com en date du 20 février 2008


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :