lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Russie : Passeports biométriques

Russie : Passeports biométriques

RIA Novosti

samedi 23 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

A compter du 1er avril, tout citoyen russe pourra se faire délivrer un passeport biométrique pour se rendre à l’étranger, annonce le site nr2.ru.

Les autorités russes fournissent depuis déjà plusieurs mois, dans certaines régions, des passeports biométriques aux citoyens qui en font la demande expresse. Cela concerne pour l’instant les habitants de Moscou, Saint-Pétersbourg, et de la région de Kaliningrad. A compter du 1er avril, ces demandes pourront être déposées partout en Russie. Le prix à payer sera plus élevé, en comparaison avec un passeport traditionnel - respectivement 1.000 et 500 roubles pour un adulte et un enfant de moins de 14 ans, contre 400 et 200 roubles dans le cas d’un passeport "traditionnel".

Les nouveaux passeports incluent une puce qui conserve les informations figurant sur la première page du passeport (photo, patronyme, numéro de passeport, date et lieu de naissance, sexe, date de délivrance du passeport et date limite de validité). La photo de l’intéressé est à ce jour le seul paramètre biométrique inclus dans la puce. Il n’est pas prévu, pour l’instant, d’y ajouter les empreintes ou d’autres données biométriques, car les organisations internationales ne le demandent pas.

Le système de fabrication et de délivrance de ces nouveaux passeports monte peu à peu en puissance. Le Service fédéral des migrations prévoit d’en achever la création d’ici la fin 2009. Au total, en 2007, un peu plus de 135.000 passeports de ce type avaient été délivrés. En janvier 2008, les autorités russes en ont délivré 29.000 et reçu 59.000 demandes. Les prévisions pour 2008 portent sur plus d’un million de passeports biométriques.

Ces passeports de nouvelle génération sortent de la fabrique d’Etat Goznak et bénéficient d’un label de qualité très élevé. Ils visent prioritairement à améliorer la confiance que l’on peut attribuer aux documents et visas étrangers présentés par les Russes aux services des passeports et à faciliter ainsi les déplacements de ces derniers. Les nouvelles technologies de fabrication devraient exclure toute possibilité de fraude.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :