mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Inde : premier test réussi d’un missile qui sera basé sur (...)

Inde : premier test réussi d’un missile qui sera basé sur sous-marin

AFP

mardi 26 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Inde a procédé mardi avec succès à son premier tir d’essai d’un missile à capacité nucléaire depuis une plate-forme sous-marine, a annoncé le ministère de la Défense.

Le missile a été lancé vers 13h00 heure locale (07h30 GMT) depuis un ponton immergé au large de la côte sud-est de l’Inde, à côté de la ville portuaire de Visakhapatnam, a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense.

"L’essai a été réussi. Nous attendons des précisions", a indiqué le porte-parole.

L’Inde avait annoncé au début du mois qu’elle allait procéder à son premier essai d’un missile balistique K-15 d’une portée de 700 kilomètres destiné à être basé sur un sous-marin.

New Delhi veut ainsi disposer d’une "triade" de systèmes nucléaires terrestres, balistiques et sous-marins, comme les Etats-Unis, la Russie, la France et la Chine.

S. Prahlada, responsable de l’Organisation pour la recherche et le développement de la Défense, avait annoncé en février que le nouveau missile K-15 serait installé sur un sous-marin nucléaire en cours de construction en Inde.

Le premier essai du K-15 intervient deux mois après l’annonce par le chef du programme des missiles stratégiques indiens, V.K. Sarswat, que le pays travaille à la production d’un nouveau missile balistique pouvant atteindre des cibles à 6.000 km de distance.

Le premier essai de ce missile Agni-IV serait prévu pour 2010.

Le Pakistan, rival régional de l’Inde, lui aussi doté de l’arme nucléaire, a déclaré que les projets de New Delhi dans le domaine des missiles pourraient déclencher une course aux armements très dangereuse en Asie du Sud. Les deux pays ont néanmoins un accord aux termes duquel ils s’informent mutuellement de leurs essais, et ils sont engagés depuis 2004 dans un processus de paix.

Outre ses projets dans le domaine nucléaire, New Delhi compte acquérir au cours de la prochaine décennie une série de nouveaux systèmes d’armes afin de moderniser une armée qui, pour le moment, dispose essentiellement d’équipements d’origine soviétique.

L’achat de 126 chasseurs multi-rôles, pour une valeur de 10 à 12 milliards de dollars, a été annoncé pour les prochains mois.

Par ailleurs, M. Prahlada a indiqué que New Delhi avait approuvé un accord de joint venture avec Israël pour la construction de missiles surface-air destinés à la marine indienne.

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, est arrivé mardi à New Delhi pour convaincre l’Inde d’acheter des armemements, notamment des chasseurs, aux Etats-Unis plutôt qu’à des constructeurs russes ou européens.

M. Gates devait avoir des entretiens avec plusieurs responsables indiens avant de partir mercredi pour la Turquie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :