dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Résultats 2007 : une DGA performante au service des armées

Résultats 2007 : une DGA performante au service des armées

DGA, Ministère de la Défense

mardi 26 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

2007 marque une étape majeure pour la DGA. Elle concrétise plusieurs années d’effort pour la moderniser et la rendre plus efficace.

« Le bilan de l’année 2007 résulte des actions conduites par la DGA ces dernières années, dans un souci constant d’efficacité, démontrant ainsi sa capacité d’adaptation au changement », souligne François Lureau, délégué général pour l’armement.

Une organisation plus adaptée

En 2007, la DGA a connu des évolutions significatives dans son organisation : mise en œuvre d’un « grand service de programmes » à vocation interarmées en cohérence avec la LOLF, création du Service industriel aéronautique (SIAé) réunissant les centres de maintenance aéronautique de la défense sous l’autorité de l’Armée de l’air, regroupement d’une grande partie des entités parisiennes de la DGA sur un site unique. Conséquence de ces évolutions : la DGA a recentré ses effectifs sur ses trois missions (préparation de l’avenir, conduite des programmes, soutien aux exportations) les faisant ainsi passer de 18 000 à 14 500 personnes.

Une meilleure gestion des programmes

L’amélioration des délais et des coûts est une priorité de la DGA depuis de nombreuses années. Les résultats 2007 sont significatifs :

- le retard annuel moyen des programmes est notablement réduit à 1,5 mois en 2007 contre près de 4 mois en 2005 ;

- les coûts des programmes restent maîtrisés à moins de 1% près.

Une plus grande satisfaction des forces armées

Commandes structurantes, livraisons très attendues, déploiement de matériel en urgence pour les théâtres d’opérations, la DGA a prouvé qu’elle savait répondre de manière réactive, en associant l’industrie de défense, aux exigences des forces armées, contribuant ainsi à l’amélioration de leurs performances.

La DGA a commandé en particulier 12 NH90 en version terrestre, la deuxième série de véhicules blindés de combat d’infanterie VBCI, les systèmes de missiles SAMP/T et ASTER30. Les livraisons du deuxième bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, de 13 Rafale ou encore de 5 hélicoptères Tigre participent également de la modernisation des armées.

En Afghanistan, le Rafale a réalisé sa première mission opérationnelle. A cette occasion, la DGA a réussi en 3 mois l’opération Écho (intégration de bombes sous Rafale). Autres faits marquants de l’année 2007 : la constitution du premier régiment d’hélicoptères TIGRE, la découpe des premières tôles des FREMM et Barracuda et le succès du deuxième essai du missile M51.

La montée en puissance du Laboratoire Technico-Opérationnel (LTO) s’est poursuivie en 2007 avec le lancement de plusieurs études interarmées, dont une expérimentation complexe de grande ampleur menée en partenariat avec l’armée de terre et l’industrie, mêlant systèmes réels et simulés.

Une industrie de défense plus compétitive

Pour 2007, 9 165 millions d’euros de paiements ont irrigué l’industrie de défense. Pour la recherche amont, ce sont près de 50 millions d’euros supplémentaires qui ont été investis par rapport à 2006. Plus de 17% des études amont ont été effectuées en coopération européenne.

136 nouvelles bourses ont été financées en 2007 par la DGA dont 15 ont été cofinancées avec le CNRS. 49 nouveaux projets de REI (recherche exploratoire et innovation) dont 21 portés par des PME ont été acceptés et soutenus par la DGA.

La DGA a contribué à la rédaction du plan PME approuvé par le ministre de la défense, Hervé Morin. Ce plan prévoit la mise en œuvre de 20 mesures concrètes qui permettront un accès plus simple des PME aux marchés de défense.

Enfin l’année 2007 a permis de confirmer le redressement déjà observé depuis 2005 sur les prises de commandes de l’industrie de défense à l’étranger. Le montant des exportations de matériel militaire est estimé à 5,5 milliards d’euros.

Une activité européenne et transatlantique soutenue : 86 accords internationaux

L’année 2007 a été marquée par la montée en puissance de l’AED avec l’adoption de stratégies pour la recherche et technologie (R&T) et la base industrielle et technologique de défense (BITD), la rédaction d’un plan de développement des capacités et le lancement du premier programme de R&T commun « Force Protection » impliquant 21 pays pour un montant de 55 millions d’euros.

La DGA a poursuivi ses efforts de coopération avec la notification du contrat de partenariat d’innovation et de technologie sur les missiles avec la Grande-Bretagne, l’accord de coopération pour la réalisation de satellites SICRAL 2-Athena avec l’Italie ou le contrat de réduction de risques pour le système de drones Advanced-UAV avec l’Allemagne et l’Espagne.

2007 a aussi vu la concrétisation de la coopération transatlantique grâce à une initiative franco-américaine portant sur 7 thèmes de coopération et aux travaux sur la défense aérienne et la défense anti-missiles de théâtre dans le cadre de l’OTAN.

Pour en savoir plus, lire le bilan d’activités 2007 de la DGA en cliquant sur le lien ci-dessous :

- Bilan d’activité DGA 2007


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :