lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Police du futur

Police du futur

France 3

vendredi 29 février 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Drôle d’engin dans le ciel rémois. Non pas un OVNI, mais une arme secrète pour la police nationale

Le "Quadri France", s’il est retenu par le ministère de l’Intérieur, pourrait devenir un appui logistique intéressant pour les forces de l’ordre au sol.

Les nouvelles technologies au service de la police

Non, il ne s’agit pas d’une soucoupe volante, pas plus que d’un drône envoyé par quelque puissance étrangère belliqueuse. En marge du congrès de l’UNSA-Police, au centre des Congrès de Reims, était présenté le nouveau "Quadri France". Sorte de soucoupe radio commandée, l’engin, équipé d’une caméra infrarouge, s’élève dans les airs. Les forces de police peuvent ainsi appréhender efficacement une situation de crise sans avoir à s’exposer directement.

Guidé par GPS, autonome, il apporte précision et efficacité du renseignement, permettant d’anticiper les actions à mener sur le terrain. Mais le "Quadri France" n’est pas seulement un agent de renseignement volant, il peut également être équipé d’un Taser X26, le redoutable pistolet à ondes électroniques qui commence a équiper certaines unités de police et de gendarmerie.

La drôle de soucoupe reste de toutes façons entièrement dépendante du facteur humain, que ce soit en mission de surveillance ou de tir, qui ne peut être déclenché que par l’opérateur. Henri Martini, nouveau secrétaire de l’UNSA-Police, ouvert aux technologies du futur, découvre le nouveau matériel avec intérêt, avec la réserve toutefois que celui-ci "doit être garant des libertés individuelles".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • Police du futur 5 mars 2008 12:31, par Olivier

    « Le rire est le propre de l’homme », disait Rabelais qui n’a pas pu s’exprimer sur la présence de drones de surveillance qui plus est équipé de gaz hilarant. Sur Yahoo, on apprend que ces drones seraient également équipé de projectiles de type Tazer. Pour rappeler sur quels genre de projectiles la société Tazer s’est faite un nom, disons que les projectiles Tazer ont la possibilité d’infliger à celui ou celle qui les reçoit, une charge électrique suffisamment puissante pour le-la paralyser et même provoquer un arrêt cardiaque.

    Nous constatons donc que par l’entremise de « Quadri France », la police de notre pays prévoit d’utiliser un moyen de surveillance à distance capable d’aller à sa place au contact de ressortissants français, au moyen de gaz toxiques et d’un système d’électrocution à distance. On se demande bien comment a pu germer germer l’idée d’une mise au contact de cette merveille de la surveillance, par le biais de substances déclenchant l’hilarité et d’un dispositif d’électrocution ... Est-ce là une nouvelle forme d’humour qui est en train de dynamiser notre pays ? L’électrocution jointe à la rigolade ? Pauvre quadri france, quadrimoteur bienveillant qui n’a même pas la capacité de rire des moyens qu’il met en oeuvre pour entrer en contact avec le monde des humains, « Le rire n’étant pas pour l’instant propre des machines » et je me demande bien quel genre d’homme est capable de rire d’un tel équipement ... certainement celui qui en est la victime (pas encore électrocutée), en proie au rire forcé par l’intoxication au gaz hilarant... et celui qui en est aux commande, et ceux qui en ont déterminé le cahier des charges, sont-ils capables d’en rire ? Peut-être d’un rire « mécanico sarcastique » ... ?

    « Le rire est le propre de l’homme » peut-être pour être la seule créature capable de prendre du recul vis à vis du côté tragique de la vie, de sa propre vie et d’en rire. Quadri France nous présente un contexte où l’homme fait rire ses semblables en prenant du recul (il peut « reculer » à la hauteur maximale de 9000 pieds) par l’entremise d’un outil, l’outil étant déjà par lui-même un intermédiaire qui permet un éloignement, une distance. Les magasins de « farces et attrapes » regorgent d’ustensiles du rire efficace, néanmoins plus modestes. Ces ustensiles à l’efficacité prouvée et adoptée par les foyers, donnent à leurs acquéreurs la capacité de déclencher, à la surprise de tous, l’hilarité, la france-rigolage, en somme « la bonne marrade collective » : le poil à gratter, le fluide glacial, le camembert qui fait « coin-coin » et le sublime coussin péteur. Si vous ne voulez pas affronter la mise en scène pour déclencher l’hilarité, ces moyens sont faits pour vous. Je pense que nous disposons déjà de moyens pour déclencher le rire sans trop forcer sur la méthode et être sûr d’un effet garanti sans dépenser des fortunes : Quadri France sera à la pointe de la technologie et forcément au plus haut du prix de revient : il sera équipé :
    - d’un GPS
    - Magnetomètre 3 axes
    - camera thermique 360°
    - Un petit Tazer embarqué
    sans parler de tous les servo moteurs, de la liaison hyperfréquence et du prix de la télécommande ...
    Imaginez-vous le coût d’un tel équipement pour chaque commissariat, sans compter qu’il faudra former des ... PILOTES ???

    Je pense que la Police Nationale en fait beaucoup trop sur un plan budgétaire. Pourquoi ne pas remplacer cette outil technologique au coût exorbitant par une « valisette du rire », valisette garnie d’outils prévus pour déclencher le rire à distance, outils dont l’efficacité a été prouvée. L’objectif serait alors double : permettre de sérieuses économies sur le poste « déclencher l’hilarité à distance à l’aide d’un appareil » et restaurer les joies du rire en proximité ... Ahhh la proximité, ce n’est pas la création d’un tel engin fera que les humains ne seront plus dans un face à face pour se faire des chatouilles et mêmes plus si AFFINITE !!