mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > OPA étrangères : l’Europe tance la France

OPA étrangères : l’Europe tance la France

Nathalie Bensahel, Libération, avec AFP

lundi 5 septembre 2005, sélectionné par Spyworld

C’était prévisible : le projet français visant à protéger certains secteurs stratégiques des prises de contrôle étrangères ne plaît pas à Neelie Kroes. « Je ne suis pas d’accord avec ceux qui pensent qu’il est préférable de protéger les industries européennes de la pression internationale, a dit la commissaire européenne à la Concurrence, à l’occasion d’un forum économique international en Italie. Les Etats sont parfois tentés de chercher à protéger leurs joyaux industriels ou financiers des prises de contrôle étrangères. Nous avons reçu de tels signaux de France récemment, ce qui est du plus ironique quand l’on considère que, selon le dernier numéro de The Economist, le pays dont les sociétés sont responsables du plus grand nombre d’acquisitions en valeur de janvier à août en Europe est la France. »

Selon l’hebdomadaire britannique, les entreprises françaises ont racheté au cours des huit premiers mois de l’année 146 sociétés européennes, représentant une valeur de 59,5 milliards d’euros. En début de semaine, le ministre de l’Industrie, François Loos, a dévoilé à la presse un projet de décret listant dix secteurs stratégiques (dont les biotechnologies, l’armement, les casinos ou la sécurité des systèmes informatiques) à protéger d’éventuelles OPA étrangères.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :