vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > La Chine championne du monde du sans contact et du RFID

La Chine championne du monde du sans contact et du RFID

David Lentier, Réseaux & Télécoms

mercredi 5 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

En Chine, le gigantesque déploiement de 1 milliard de cartes d’identité sans contact tire à sa fin. D’autres chantiers émergent où les technologies radio et d’identification vont trouver leur usage, depuis la prévention du piratage des billets des jeux Olympiques jusqu’à la traçabilité alimentaire.

Où se trouve le plus gros marché RFID de la planète ? En Chine, où le gouvernement déploie son programme national de carte d’identité, selon l’étude IDTechEx « RFID en Chine de 2008 à 2018 ». Le coût du projet est estimé à 6 milliards de dollars, ce qui comprend l’ensemble des composants RFID et des lecteurs de cartes. Le projet a débuté en 2005, et sera terminé à la fin de 2008. Presque 1 milliard de cartes d’identité intégrant une puce RFID auront été émises, selon une étude d’ABI Research. Mais, la Chine ne s’arrêtera pas là.

De multiples applications

D’autres applications se pressent à la porte : titre de transport, identification des animaux, dispositifs anti contrefaçons, localisation en temps réel, suivi d’équipements, ticket électronique et paiement sans contact. La totalité de ce marché pèse en 2008, environ 1,4 milliards de dollars, déclare ABI Research. De quoi doper la croissance des vendeurs leaders de RFID du marché chinois : Huahong Group, NXP ou Texas Instruments, anxieux de voir les contrats publics se concrétiser. L’identification des animaux serait cruciale pour les autorités chinoises soucieuses d’assurer la sûreté alimentaire. En 2012, ce marché à lui seul représenterait près de 100 millions de dollars. L’arrivée des jeux olympiques de Pékin de 2008 et de l’exposition universelle de Shanghaï de 2010 devrait donner un sérieux coup de pouce à la prévention de la contrefaçon de tickets électroniques. Il devrait y avoir environ 12 millions de tickets électroniques vendus pour les jeux de Pékin et 70 millions pour l’expo de Shanghaï.

3 milliards de trajets personnels par an

Côté transports publics, c’est aussi le boum. Il devrait y avoir dès 2008, plus de 17 millions de cartes sans contacts produites, selon ABI Research. De plus, les 25 premiers millions des 125 millions de billets de train sans contact commandés pour une période de cinq ans, ont été imprimés en 2007 pour les chemins de fer de Guangshen, un solide démarrage pour un marché où l’on dénombre 3 milliards de trajets de passagers par an. Etonnamment, le règne de la Chine sur le marché du RFID pourrait bien être bref finalement. L’étude IDTechEx affirme que au fur et à mesure que le marché des cartes d’identité va saturer, la Chine devrait être devancée par les Etats Unis et probablement par le Japon, en termes de coûts des projets. Reste, que le marché chinois devrait continuer de croître à très forte vitesse.

Photo : la carte d’identité sans contact en Chine


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :