samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité

Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité

Diplomatie.gouv.fr

mardi 11 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La septième session du Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité (CCQS) s’est tenue le 11 mars à Paris. A cette occasion, M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, et M. Hervé Morin, ministre de la Défense, ont reçu leurs homologues russes, M. Serguieï Lavrov et M. Anatoli Serdioukov.

Cette session a permis d’aborder de nombreux sujets actuels d’intérêt commun concernant la sécurité européenne et internationale tels que les relations OTAN-Russie et Union européenne-Russie, la lutte contre le terrorisme, la coopération dans le cadre des Nations unies, les grands dossiers régionaux, en particulier ceux de l’Afghanistan, du Proche et du Moyen-Orient, du Kosovo, du Tchad et du Darfour.

En marge du CCQS, un entretien bilatéral du ministre avec son homologue russe a permis également d’aborder la future présidence française du Conseil de l’Union européenne ainsi que certains sujets bilatéraux dont la coopération économique et culturelle.

Selon l’usage, les ministres ont été reçus avec leurs homologues russes l’après-midi du 11 mars par le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, pour une audience.

Le CCQS, créé par les Présidents de la République française et de la Fédération de Russie en janvier 2002, vise à renforcer le dialogue stratégique entre la France et la Russie en réunissant les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays autour des problématiques de sécurité. La dernière session du CCQS s’était tenue à Moscou le 27 février.

- Lire l’entretien du ministre avec l’agence ITAR-TASS

"Je souhaite pour ma part maintenir l’étroitesse de la relation franco-russe.

Nous sommes bien entendu attentifs aux transformations en Russie et à la modernisation du pays. Nous souhaitons y participer. L’ouverture réciproque des investissements est le fil directeur de notre conception des rapports économiques bilatéraux. Je note d’ailleurs que de grands projets nous rapprochent déjà dans des secteurs essentiels : énergie, aéronautique, automobile. Je voudrais enfin évoquer l’année croisée 2010 qui permettra de mettre en valeur de façon générale - culturelle, scientifique, économique - la Russie en France et la France en Russie."

- Lire les propos de M. Kouchner et de M. Morin lors de la conférence de presse conjointe à l’issue de l’entretien

"Nous avons parlé de la coopération à l’ONU, de la réforme de l’ONU et du Conseil de sécurité. Nous avons parlé de l’architecture de sécurité en Europe avec, d’abord, les relations entre l’Union européenne et la Russie, dans la perspective de la Présidence française, qui démarre le 1er juillet, mais de façon plus générale aussi, des travaux de la Présidence slovène qui se déroule en ce moment. Nous avons parlé du Traité FCE, nous avons parlé de l’OTAN et de la Russie, y compris de la défense anti-missile. Nous avons parlé du Kosovo, nous avons parlé de la non-prolifération des armes de destruction massive. Nous avons également parlé de la lutte contre le terrorisme et des crises régionales, notamment :

- le Proche-Orient,
- le Liban,
- l’Afghanistan et le Pakistan,
- le Tchad et le Darfour.

Nous pensons que la Russie, ce grand pays, doit tenir une place plus importante encore, non seulement dans ses relations avec la France, mais aussi dans l’équilibre du monde."


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :