samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Les portables d’entreprise voués au chiffrement

Les portables d’entreprise voués au chiffrement

Bertrand Braux, 01net

vendredi 14 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les grands éditeurs de sécurité commencent à décliner en France leurs outils de prévention contre la fuite de données. Symantec vient ainsi de lancer Symantec Endpoint Protection.

Fin 2007, nous avons assisté à trois rachats dans le domaine de la sécurité : celui de Safeboot par McAfee, celui de Provilla par Trend Micro et celui de Vontu par Symantec. Les proies étaient toutes spécialisées dans les outils de protection contre la fuite de données critiques. Ce marché semble donc très prometteur, en particulier pour les mastodontes historiques de la sécurité qui semblent bien pressés de disposer d’un catalogue de solutions. Parmi l’arsenal des logiciels existants, on trouve en première ligne des outils qui permettent de chiffrer les disque durs des machines portables, ainsi que les volumes des périphériques de stockage amovibles comme les clés USB ou les disques durs externes.

De cette façon, si le matériel tombe entre des mains mal-intentionnées, sans une authentification en bonne et due forme (par mot de passe ou autre), les données resteront inaccessibles. Aujourd’hui, les offres commencent à pointer le bout de leur nez sur le marché français.

Symantec exploite la technologie de Guardian Edge

Ainsi, Symantec qui n’a pas encore tout à fait intégré l’offre de Vontu, vient d’annoncer le lancement de Symantec Endpoint Encryption, issue d’un partenariat OEM avec l’éditeur Guardian Edge. « Cette suite est la combinaison de deux versions : l’une appelée Full Disk Edition, qui permet le chiffrement total des disques durs des PC fixes ou portable et l’autre appelée Removable Storage Edition, qui assure le chiffrement à la volée des données stockées vers les périphériques de stockage externe de type USB, Firewire, Compact Flash, iPod, et autres supports amovibles comme le CD, ou le DVD », explique Vincent Dely, ingénieur avant-vente chez l’américain.

Les outils Symantec Endpoint Encryption, qui s’interfacent avec l’annuaire d’entreprise Active Directory de Microsoft, sont administrés de manière centrale grâce à une console, qui permet de pousser des configurations vers les machines concernées.

McAfee a déjà intégré Safeboot

De son côté, McAfee propose déjà commercialement en France l’offre de Safeboot sous sa nouvelle appellation : ainsi SafeBoot Encryption (chiffrement de disques durs, de répertoires ou de fichiers) a été rebaptisée McAfee Endpoint Encryption. SafeBoot for USB (chiffrement de clés USB) est devenue McAfee Encrypted USB. Enfin, SafeBoot Port Control (contrôle d’accès aux entrées/sorties des machines) est devenue McAfee Port Control. A titre d’exemple, il faut compter au maximum une centaine d’euros par poste pour le produit Endpoint Encryption (le prix est bien entendu dégressif avec le volume).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :