lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Vladimir Poutine aurait échappé à un attentat

Vladimir Poutine aurait échappé à un attentat

Nouvelobs.com

samedi 15 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les services spéciaux russes ont déjoué un projet d’assassinat de Vladimir Poutine sur la Place rouge le jour de l’élection présidentielle du 2 mars, selon le quotidien Tvoi Den.

Le journal moscovite Tvoi Den indique samedi 15 mars que Vladimir Poutine aurait échappé à une tentative d’attentat le jour de l’élection présidentielle du 2 mars. Quelques heures avant que le président sortant ne prononce un discours sur la Place rouge, un ressortissant tadjik aurait été arrêté avec un arsenal d’armes à feu, lors d’une opération dans un appartement proche de la place. Le Service fédéral de sécurité (FSB) n’a pour l’instant pas fait de commentaire.

"Tout un arsenal d’armes à feu"

Un informateur avait prévenu le FSB quelques jours avant l’élection d’un projet d’assassinat du président Poutine et l’a informé qu’un appartement avait été loué dans cette intention de l’autre côté de fleuve qui longe le Kremlin, a rapporté Tvoi Den.

Les forces de l’ordre ont organisé un raid le 2 mars à 20H00 locales et ont arrêté un Tadjik de 24 ans avec "tout un arsenal d’armes à feu".

Trois heures plus tard, Vladimir Poutine et son successeur Dmitri Medvedev, qui a remporté largement l’élection présidentielle, se sont rendus du Kremlin à la Place rouge, où ils se sont exprimés lors d’un concert devant des milliers de leurs partisans.

Le chef du FSB Nicolaï Patrouchev a indiqué cette semaine que ses services avaient déjoué des "attentats terroristes" pendant la campagne électorale et le jour du scrutn, mais sans donner de détail.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :