mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : Rice et Gates à Moscou avec de nouvelles propositions

ABM : Rice et Gates à Moscou avec de nouvelles propositions

RIA Novosti

lundi 17 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et le secrétaire américain à la Défense Robert Gates sont attendus lundi à Moscou pour présenter à leurs homologues russes une série de nouvelles propositions sur le dossier controversé du bouclier antimissile.

Cette rencontre au format 2+2 qui aura lieu mardi portera sur le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe de l’Est ainsi que l’avenir des traités sur la réduction des armements stratégiques offensifs (Start-1) et sur les forces conventionnelles en Europe (FCE).

Selon une source haut placée au sein du ministère russe des Affaires étrangères interrogée dimanche par la presse russe, les Américains doivent formuler les nouvelles propositions évoquées en octobre dernier. Ces propositions prévoient la présence d’officiers russes sur les sites américains en Pologne et en République tchèque, la non-couverture du territoire russe par le radar tchèque et l’absence de missiles intercepteurs ensilés.

"Ils s’agit de mesures de transparence et de confiance, a indiqué la source russe. Nous les avons approuvées, car elles tiennent compte des propositions de Moscou. Cela nous permet au moins de voir que les démarches des Etats-Unis, entreprises unilatéralement et contre le gré de la Russie, ne représentent pas une menace directe pour notre pays à ce moment précis."

A l’ordre du jour figurent également les initiatives russo-américaines en matière de non-prolifération, la coopération dans le domaine du nucléaire civil, la lutte contre le terrorisme et les dossiers actuels de la sécurité régionale, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Lors d’une rencontre identique en octobre dernier, les quatre ministres n’étaient parvenus à aucun compromis sur le dossier controversé du bouclier antimissile américain.

Les Etats-Unis demandent à la République tchèque et à la Pologne d’accueillir sur leur sol des éléments du bouclier antimissile américain pour parer à d’éventuelles attaques venant d’Iran ou de Corée du Nord. Moscou, se sentant menacé, a exprimé à plusieurs reprises son hostilité envers ce projet malgré les tentatives américaines pour rassurer la Russie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :