dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le FSB étend son activité à l’étranger (Vedomosti)

Le FSB étend son activité à l’étranger (Vedomosti)

RIA Novosti

mercredi 19 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement a accordé au FSB (Service fédéral de sécurité) le droit d’effectuer tous les types d’opérations en devises prévus par la loi sur la réglementation et le contrôle des devises, lit-on mercredi dans le quotidien Vedomosti.

Le service est investi du droit d’effectuer les opérations en devises nécessaires à son activité à l’étranger, par exemple, d’ouvrir des comptes dans des banques étrangères, a fait savoir Ivan Khamenouchko, partenaire de la compagnie juridique Pepeliaev, Goltsblat & Partners. En plus du ministère des Finances, ce droit est également accordé au ministère de la Défense pour entretenir les troupes russes à l’étranger et verser leurs pensions aux retraités militaires qui y résident, indique une source au sein du ministère de la Défense.

Une source proche du FSB estime que le principal service secret russe a besoin de ce droit pour étendre son activité légale à l’étranger. Les échanges de délégations s’intensifient dans le cadre de la coopération antiterroriste, des exercices communs sont organisés, et le FSB accroît ses achats de matériel spécialisé à l’étranger : tout cela demande un financement légal.

Quant aux opérations financières illégales, le FSB est déjà investi de pouvoirs en la matière par la législation sur les opérations de recherche, a déclaré la source au quotidien Vedomosti.

Les services secrets étrangers ont également des représentants légaux hors de leurs frontières : ainsi, le FBI est représenté en Russie par un conseiller juridique. L’ambassade américaine n’a pas souhaité donner de précisions sur le financement de son activité.

La décision du gouvernement est un symptôme de plus de l’extension de l’activité du FSB à l’étranger, estime Andreï Soldatov, expert du centre Agentoura. Le FSB a mis en place depuis longtemps son propre service de renseignement extérieur qui étend lui aussi son activité légale à l’étranger. Ainsi, il y a deux semaines, le Comité national antiterroriste qui emploie des membres détachés du FSB a pris l’initiative de créer ses représentations dans les ambassades à l’étranger en vue de lutter contre la menace pesant sur les citoyens russes résidant dans des pays à risque, tout cela demande un financement, affirme l’expert.

Cet article est tiré de la presse et n’a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :