mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La Russie arrête deux employés de BP pour espionnage

La Russie arrête deux employés de BP pour espionnage

Xinhua

vendredi 21 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le Service fédéral de la sécurité ( FSB) de Russie a mis en détention deux personnes de nationalité russo-américaine car elles ont reçu des "informations confidentielles qui constituent un secret commercial", ont rapporté jeudi des agences de presse russes.

"Les bureaux à Moscou de TNK-BP et BP Trading (Grande-Bretagne) ont été fouillés le 19 mars dans le cadre de cette affaire", a révélé le département des relations publiques du FSB cité par l’agence de presse Itar-Tass.

Le FSB a identifié les détenus comme les frères Zaslavsky. L’un d’entre eux est le directeur des projets du Club des diplômés relevant du Conseil britannique, et l’autre est un employé à la direction de TNK-BP.

Le service de presse de l’ambassade du Royaume-Uni, cité par l’agence de presse Interfax, a déclaré que les frères Zaslavsky ne sont pas des employés du Conseil britannique, malgré qu’ils soient bien membres du Club des diplômés britanniques.

La coentreprise commerciale russo-britannique TNK-BP a confirmé que Ilya Zaslavsky est l’un de ses employés.

"Nous confirmons qu’il est notre employé et que nous avons appris qu’une affaire criminelle est en cours contre lui après une déclaration publiée par le Service fédéral de la sécurité", a indiqué un porte-parole de TNK-BP, Alexander Shadrin.

"TNK-BP est une entité commerciale qui opère en Russie en complète conformité avec la législation", a ajouté M. Shadrin. " Nous avons toujours affirmé notre opposition à toute action illégale susceptible d’infliger des pertes à la Fédération russe et à toute pratique concurrentielle inéquitable".

Ilya et Alexander Zaslavsky, détenteurs de passeports américains, ont été arrêtés le 12 mars par le comité des enquêtes du FSB alors qu’ils tentaient d’obtenir des données confidentielles auprès d’un citoyen russe travaillant pour un " revendeur sûr" de l’industrie du pétrole et du gaz, a indiqué Itar- Tass.

Photo : Xinhua/Reuters


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :