lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les otages autrichiens en sursis

Les otages autrichiens en sursis

AFP

lundi 24 mars 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Un émissaire autrichien présent au Mali dans le cadre de l’affaire des deux Autrichiens enlevés le 22 février par la branche d’Al-Qaïda au Maghreb a déclaré dimanche que son pays gardait "espoir" et faisait "confiance" au Mali pour la suite du processus.

"Nous avons confiance dans les autorités maliennes, au plus haut niveau, pour mettre en oeuvre la possibilité de contribuer au relâchement des otages", a indiqué l’ambassadeur Anton Prohaska.

Les otages et leurs ravisseurs se trouveraient dans le nord du Mali mais Bamako a toujours refusé de confirmer leur présence.

Il s’est toutefois refusé à donner trop de détails pour des "raisons évidentes de sécurité". "On garde toujours espoir", a-t-il souligné.

Le diplomate autrichien s’est refusé à se déclarer inquiet.

Les autorités autrichiennes se sont déclarées confiantes sur la poursuite des négociations en vue de la libération de ses deux ressortissants, après la fin de l’ultimatum fixé à dimanche minuit par les ravisseurs.

"La cellule de crise qui travaille sur la libération d’Andrea Kloiber et de Wolfgang Ebner estime, en s’appuyant sur les informations dont elle dispose actuellement, qu’il y aura davantage de temps pour des efforts soutenus après la fin de l’ultimatum de dimanche minuit", a déclaré le ministère autrichien des Affaires étrangères dans un communiqué publié dimanche.

Autre signe d’espoir, le diplomate autrichien, arrivé il y a une semaine à Bamako, a décidé de prolonger son séjour dans la capitale malienne pour assurer la coordination des actions entre son pays et le Mali.

Samedi soir, le diplomate a été reçu par le chef de l’etat malien Amadou Toumani Touré.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :