jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Galileo, élément clé de la diversification toulousaine, selon (...)

Galileo, élément clé de la diversification toulousaine, selon Douste-Blazy

AFP

vendredi 9 septembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre des affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, président de la communauté d’agglomération du Grand Toulouse, a estimé vendredi que l’implantation éventuelle du siège de Galileo à Toulouse serait "un élément clé de diversification économique" pour l’agglomération.

Devant près de deux cents représentants du monde industriel et scientifique de Midi-Pyrénées, M. Douste-Blazy a souligné que le développement du futur système européen de navigation par satellite impliquait que "chaque partenaire européen puisse prétendre à une tâche et à une retombée, la France comme l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne ou l’Italie".

"La compétition est aussi une bonne chose", a-t-il toutefois souligné en rappelant que la France a fait de Toulouse sa candidate pour l’implantation du futur siège. "Nous avons la matière grise, nous avons la masse critiquenous représentons un tiers des emplois du secteur spatial en Europe, " a-t-il souligné pour faire valoir la candidature de Toulouse face à celle de Rome et Munich.

Le siège futur de Galileo ne devrait employer que 100 à 150 personnes, mais le monde économique toulousain estime que sa présence dans l’agglomération contribuera à draîner vers la région les créations d’emplois liées aux nouvelles applications attendues du GPS européen : 150.000 emplois en 20 ans, dont 10 à 15.000 emplois pour Toulouse.

Les collectivités territoriales (agglomération, Région, département) se sont mobilisées à Toulouse en faveur du projet comme elles l’avait fait en 2000 pour l’Airbus A380.

Reste à obtenir le financement du projet Galileo (3,6 milliards d’euros) lors de la réunion de l’agence spatiale européenne le 13 septembre, puis à emporter le choix des industriels dans le cadre d’un accord global entre les Etats de l’Union européenne, sans doute au début 2006.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :